• Dans le Tome 1 de "L'Evangile tel qu'il m'a été révélé", on découvre que la Vierge Marie possédait une très grande Sagesse et une très grande Intelligence, et ceci dès les premières années de sa vie. Elle avait des conversations extrêmement profondes avec ses parents. A ce sujet, voici ce que Jésus a dit à Maria Valtorta (Tome 1, chapitre 12)...

        

    Jésus dit :

    J'entends déjà les commentaires des maîtres de la chicane : "Comment une enfant qui n'a pas encore trois ans peut-elle parler ainsi ? C'est une exagération". On ne réfléchit pas qu'on fait de moi un phénomène en attribuant à mon enfance la conduite de l'âge adulte.

        

    L'intelligence ne vient pas à tous de la même façon et au même âge. L'Eglise a fixé à 7 ans l'âge de la responsabilité parce que c'est l'âge où un enfant, même retardé, peut distinguer, au moins d'une façon rudimentaire, le bien et le mal. Mais il y a des enfants qui, bien plus tôt, peuvent discerner, se proposer et vouloir avec une raison suffisamment développée. Les petites Imelde Lambertini, Rose de Viterbe, Nellie Organ, Nennolina vous donnent un exemple probant, ô docteurs exigeants, pour amener à croire que ma Mère ait pu penser et parler ainsi. Je n'ai pris que quatre noms au hasard, parmi les milliers d'enfants saints qui peuplent mon Paradis, après avoir raisonné comme des adultes sur la terre pendant plus ou moins d'années.

        

    Qu'est-ce que la raison ? Un don de Dieu. Dieu peut l'accorder dans la mesure qu'Il veut, à qui Il veut et quand Il veut la donner. La raison est aussi une des choses qui nous font le plus ressembler à Dieu : Esprit doué d'Intelligence et de Raison. La raison et l'intelligence furent des dons gratuits accordés à l'Homme au Paradis Terrestre. Et comme elles étaient vivantes quand la Grâce vivait encore, encore intacte et active dans l'esprit des deux premiers parents !

         

    Plus loin dans le même chapitre, on peut également noter cette phrase de Jésus concernant la Vierge Marie :

    Le miracle ne réside pas dans l'intelligence supérieure manifestée dès l'enfance par Marie, comme ensuite par Moi; le miracle est dans le fait de contenir l'Intelligence Infinie, qui y habitait, sans qu'elle frappe d'émerveillement les foules, et sans qu'elle éveille l'attention satanique.


  • Ce petit article humoristique a pour but d'attirer l'attention sur une tendance que l'on trouve chez certains pèlerins (pas chez tous, bien évidemment !). Et nul doute qu'il en va de même à Lourdes et à Fatima ! 

          

    Il y a quelques années, Medjugorje était un phénomène relativement nouveau pour la plupart des pèlerins. Regroupés autour de leur guide comme des poussins autour de leur maman-poule, ils se laissaient enseigner et conduire dans les divers lieux clefs du sanctuaire.

        

    Aujourd'hui, la majorité des pèlerins connaît très bien Medjugorje. Beaucoup y viennent depuis de nombreuses années. Certains y ont même reçu des grâces exceptionnelles. Par ailleurs, les nouvelles diffusées régulièrement sur Internet font que les gens sont parfaitement informés de ce qui se passe.

       

    La conséquence de cela est que les nouveaux pèlerins se sentent parfois moins "solidaires" du groupe auquel ils appartiennent. Désormais, ils aiment se faire "leur propre petit programme personnel" pendant leur séjour, et, certains jours, il peut arriver que le guide se retrouve avec un nombre restreint de participants.

        

    Oui, certains pèlerins pensent aujourd'hui qu'ils ont moins besoin d'un guide. Ils préfèrent que ce soit l'Esprit Saint "Lui-même" qui leur indique où ils doivent aller.

    Et à ce sujet, il est intéressant de noter que "l'Esprit Saint" accomplit des choses tout à fait étonnantes !

        

    Le matin, par exemple, certains pèlerins aiment se rendre dans les cyber-centres de Medjugorje pour raconter à leurs amis à quel point ils vivent des choses extraordinaires. Accéder à Internet est devenu très simple : de nombreux ordinateurs ont été installés dans des sous-sols d'hôtels ou de magasins, et, pour 3 euros de l'heure, on peut surfer en toute liberté.

       

    L'après-midi, surtout en été, certains pèlerins aiment aussi aller à la piscine municipale de Medjugorje. Quand il fait plus de 40° à l'ombre, ils apprécient de pouvoir s'immerger dans la fraîcheur de ce lieu béni, même si ce "bain" n'est pas forcément en lien direct avec le "bain de régénération" qu'est celui de leur Baptême !

       

    Le soir, enfin, certains pèlerins aiment finir leur journée dans les restaurants du village, et ceci après s'être soigneusement informés des meilleures adresses. Et c'est ainsi que, le lendemain matin au petit déjeuner, vous pouvez les entendre se raconter avec enthousiasme les "kilos de grâces" qu'ils ont reçues la veille !   

        

    Pour conclure ce petit article humoristique (qui, rappelons-le une fois de plus, concerne uniquement certains pèlerins), j'aurais envie de dire que les nouveaux pèlerins de Medjugorje ont ceci de commun avec leurs prédécesseurs : ils ont gardé un appétit impressionnant. La différence, c'est qu'aujourd'hui, cet appétit ne concerne pas toujours la nourriture spirituelle !


  • Si les jeunes aiment autant la musique, je crois que c'est parce que la musique nous entraîne. Elle ne nous laisse pas "sur place". Elle met l'âme en mouvement. Et ce mouvement qu'elle déclenche au fond d'eux rejoint très profondément leur besoin de se mettre en route et de trouver un sens à leur vie. Ecouter de la musique, d'une certaine façon, c'est chercher à se laisser emporter par l'Esprit Saint.


  • Dans une interview accordée au Père Livio Fanzaga sur Radio Maria (interview qui a été publiée dans le journal italien "Il Giornale") le voyant Ivan Dragicevic dit que la Vierge Marie lui a montré le Paradis deux fois. Voici un extrait de cette interview (info : Medjugorje Today / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
        
    En 1984, et aussi en 1988, Notre Dame m'a montré le Paradis. Elle m'a dit la veille qu'elle allait me le montrer. Ces jours-là, je me souviens, Notre Dame est arrivée, m'a pris par la main, et en un instant je suis arrivé au Paradis.
        
    C'est un espace sans frontières intérieures comme dans la vallée de Medjugorje, sans aucune limite, où ils chantent des chansons. Il y a des anges ainsi que des gens qui marchent et qui chantent. Et ils portent tous de longs vêtements. Les gens semblent avoir le même âge.
        
    C'est difficile de trouver les mots. Notre Dame nous conduit vers le ciel et, chaque jour, elle apporte un petit bout de ciel. 


  • Terry Colafrancesco a expliqué sur le site de "Caritas" ce qui se passait avant l'apparition du "2" de la voyante Mirjana, à Medjugorje. Voici un petit résumé de ce qu'il a dit :
        
    1-Les pèlerins commencent à arriver à la Croix Bleue la veille de l'apparition, aux alentours de 18h.
    2-Ensuite, il y a des chants qui durent pendant toute la nuit, et ce dans des langues différentes. Donc, inutile d'emporter votre sac de couchage pour dormir, vous ne pourrez pas fermer l'oeil !
    3-A 4h30 du matin, la foule est rassemblée et il y a déjà énormément de monde.
    4-A partir de 5h, des prêtres de pays différents se relayent pour conduire la prière du Rosaire. Entre chaque dizaine, il y a de la musique. Terry Colafrancesco dit que c'est vraiment très beau.
    5-Le 2 juin 2013, la voyante Mirjana est arrivée à 8h30. Elle s'est agenouillée et a versé des larmes avant l'apparition.
    6-A 8h40, la Vierge lui est apparue et l'apparition a duré environ 4mn.
    7-Ensuite, comme après chaque apparition, le message a été transmis en croate au guide Miki Muza qui l'a noté sur un carnet.