• Plongeons dans le corps mystique du Christ et essayons de mieux comprendre l'Eglise, que ce soit en France ou dans le monde (ses forces, ses faiblesses, les questions qui l'agitent...).

        

    Histoire 

    de l'Eglise >>

        
       
    Citation
    Le Pape Jean-Paul II nous parle du renouveau de l'Eglise (05/01/16)
    Voici une très belle citation du Pape Saint Jean-Paul II : Il existe un lien étroit et organique entre le renouveau de la liturgie et le renouveau de toute l'Eglise.
        
    Citation
    Le Pape Paul VI nous parle des rapports entre l'Eglise et le temps (27/05/15)
    Voici une très belle citation du Pape Paul VI : L'Eglise marque les heures du temps qui passe sans aucune peur et elle considère l'avenir avec une anxiété prophétique, dans une tension eschatologique. L'Eglise n'est pas vieille, elle est perpétuelle. Elle est toujours jeune et sait se maintenir jeune.
        
    Persécutions
    Le Pape Paul VI nous parle des vocations dans les pays ou l'Eglise est persécutée (02/03/15)
    Voici ce qu'a dit le Pape Paul VI le 15 mars 1970 (à l'occasion de la septième journée mondiale des vocations) :
    Une communauté qui ne vit pas généreusement selon l'Evangile ne peut être qu'une communauté pauvre en vocations. Mais là où le sacrifice quotidien tient la foi en éveil et maintient un haut degré d'amour de Dieu, les vocations sacerdotales continuent à être nombreuses. La situation religieuse dans le monde nous en donne la confirmation : les pays où l'Eglise est persécutée sont paradoxalement ceux où les vocations sont les plus florissantes, parfois même surabondantes.
        
    Europe
    Le catholicisme, première religion dans 18 pays de l'Union Européenne (22/11/14)
    Dans son numéro du 20 novembre 2014, Pèlerin Magazine publie une liste des 18 pays européens où le catholicisme est la première religion (en poucentage de croyants) :
    1-Malte (96%) / 2-Luxembourg (88%) / 3-Pologne (87,8%) / 4-Irlande (86,5%) / 5-Croatie (86,3%) / 6-Portugal (82,5%) / 7-Italie (79,1%) / 8-Lituanie (77,2%) / 9-Espagne (76%) / 10-France (64,5%) / 11-Autriche (64%) / 12-Slovénie (64%) / 13-Belgique (62,5%) / 14-Slovaquie (62%) / 15-Hongrie (47,3%) / 16-Allemagne (31,5%) / 17-Pays-Bas (27%) / 18-Lettonie (24,2%).
        
    Eglise
    Le Pape saint Léon le Grand nous dit que les chrétiens forment une société sans classe (10/11/14)
    Voici un très bel extrait d'une homélie du Pape saint Léon le Grand, qui est mort en 461 et qui est fêté le 10 novembre (source : le "Livre des Jours") :
    L'Eglise universelle est organisée selon des degrés différents, afin que la diversité des membres assure l'intégrité de ce corps sacré.
    Cependant, comme dit l'Apôtre, tous nous ne faisons qu'un dans le Christ. Aucun de nous n'est séparé d'un autre par sa fonction au point que la plus modeste partie du corps ne serait pas reliée à la tête.
    Donc, dans l'unité de la foi et du baptême, nous constituons une société sans classe, mes bien-aimés, et nous avons une même dignité selon le saint Apôtre Pierre, qui nous dit ces paroles sacrées : Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. Et plus loin : Vous êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu.

          
    ARCHIVES 1
        

    Liens :

    In persona Christi >>
    Trésors de l'Eglise
    >>
    1001 idées pour nos paroisses
    >>


  • Découvrir les richesses de l'Eglise à travers des œuvres et des charismes très divers...
        
        
    Trisomie 21
    Les Petites Sœurs Disciples de l'Agneau
    (info transmise par le site "Medjugorje et la Gospa")
    Les Petites Sœurs Disciples de l'Agneau est une communauté religieuse qui a été fondée en 1985 et qui a été reconnue en 1990 par Mgr Jean Honoré (l'Archevêque de Tours, dans l'Indre et Loire) comme association publique de fidèles laïcs (statut confirmé en 1995 par Mgr Plateau, l'Archevêque de Bourges).

    Cet institut religieux est le premier à bénéficier d'une règle de vie adaptée à la trisomie 21.
    La vie des sœurs est contemplative. Elle est fondée sur la règle saint Benoît ainsi que sur la "petite voie" de sainte Thérèse de Lisieux.
    Le rythme de prière et de travail est adapté à leurs capacités : couture, broderie, tapisserie...
    Tous les jours, les sœurs reçoivent l’Eucharistie, vivent dans le silence et la prière en méditant l’Évangile.
    Pour plus de renseignements, voir sur cette page >>
        
    Vocations
    La Mission Thérésienne : des enfants prient pour les prêtres (résumé d'un article paru dans "Il est vivant" en décembre 2009)
    Créée il y a 34 ans par le père Bruno Thévenin, la Mission Thérésienne invite les enfants de 3 à 15 ans à parrainer un séminariste, un prêtre, un religieux ou un jeune qui pense au sacerdoce en priant chaque jour pour lui. Son but : la sanctification des prêtres et des enfants.
    Aujourd'hui, plus de 6 500 prêtres et religieux sont personnellement confiés à la prière des enfants. Concrètement, ils se réunissent environ deux fois par mois en petite équipe, par tranche d'âge, pour un temps de catéchisme et de prière pour les vocations.
    "Des garçons de 15 ans qui n'avaient plus envie d'aller à la messe ont maintenu jusqu'au bout la pratique dominicale à cause de leur filleul, prêtre ou religieux", confie le père Bruno Thévenin, le fondateur.
    Reconnue par l'évêque de Bayeux-Lisieux en 1992, la Mission Thérésienne s'étend aujourd'hui à plus de vingt pays (dont la Chine).
    Voir le site Internet ici >>
        
    Détresse
    Le village Saint Joseph (résumé d'un article paru dans la revue "Ombres et Lumière" en avril 2009)
    A 40 km de Guingamp, Katia et Nathanaël Gay ont acheté une ancienne école dans laquelle ils peuvent accueillir 14 personnes qui se trouvent dans des situations de détresse : maladie, handicap, solitude, rupture sociale ou affective...
    La plupart de ces personnes restent entre 6 mois et un an au village qui s'étend sur une surface d'un hectare. D'autres personnes sont là en permanence.
    La vie quotidienne est partagée entre la prière (chapelet, Adoration, Messe...) et le travail (ateliers, cuisine, jardinage, soins des animaux, lingerie...).
    Pour mieux connaître cette œuvre magnifique, voir sur cette page >>
        
    ARCHIVES
    >>
        
    Liens :
    Entrer dans la vie >>
    Avec toi sur la Croix
    >>

    Appelés à l'héroïsme
     
    >>


  • Voici un extrait d'un article qui est paru sur le site de l'association "Etoile Notre Dame" le 23 septembre 2014, à l'occasion de la fête du Padre Pio :
        
    Fêté le 23 septembre, saint Pio de Pietrelcina (1887-1968) fut configuré au Christ jusqu'aux stigmates. Sa vie : prière, sacrifice, charité.
        
    Personnage très populaire dans l’Église catholique, Padre Pio a vécu pendant cinquante ans avec les plaies du Christ.
        
    Le sanctuaire de San Giovanni Rotondo, où vivait le célèbre capucin, au sud de l’Italie, est devenu le troisième lieu de pèlerinage de l’Église, en nombre de visites, après Guadalupe au Mexique et le Vatican.
        
    Sa canonisation par Jean Paul II en juin 2002 a été saluée par plusieurs comme la victoire du peuple. Sa vie fut un long combat contre les forces du mal. Ses armes : la prière continuelle et la croix du Christ.


  • En octobre 2012, la chaîne Arte a diffusé un reportage intitulé : "Vatican II, le Concile qui a changé l'Eglise". Dans ce reportage, il est beaucoup question des divisions et des querelles qui existent à l'intérieur même de l'Eglise, entre les catholiques.A la fin, on peut entendre le témoignage tout à fait bouleversant du Cardinal Oscar Andres Rodriguez Maradiaga (du Honduras). Je vous résume, avec mes propres mots, ce qu'il a dit :
        
    Au cours de sa vie, chaque homme doit traverser des moments difficiles. L'adolescence, par exemple, est une période très compliquée où l'être humain connaît une crise très profonde. Pourtant, l'adolescence est nécessaire. Si cette étape n'existait pas, alors nous resterions tous des enfants.
        
    En tant que croyants, nous avons également à traverser des crises. Et comme celle de l'adolescence, ces crises peuvent devenir elles aussi un chemin de croissance.


  • Une petite réflexion personnelle...

        

    Il y a des gens qui voient l'Eglise d'abord et avant tout comme une hiérarchie.

    Le Pape Jean-Paul II, lui, nous invite à la voir d'abord et avant tout comme une communion de personnes.

        

    En effet, dans sa Lettre Apostolique "Novo Millennio ineunte" (qui est parue en janvier 2001), il nous dit exactement ceci :

    "Faire de l'Église la maison et l'école de la communion : tel est le grand défi qui se présente à nous dans le millénaire qui commence, si nous voulons être fidèles au dessein de Dieu et répondre aussi aux attentes profondes du monde" (Novo Millennio Ineunte 43, 1).

       

    Il me semble que l'on peut trouver pas mal d'exemples, dans la vie de l'Eglise, qui nous montrent de manière très concrète que l'Eglise, effectivement, ne se limite pas à une hiérarchie mais qu'elle est aussi et surtout une communion de personnes dans laquelle chacun a un rôle absolument fondamental à jouer et dans laquelle chacun peut être "au sommet".

        

    Je m'explique : si l'Eglise était uniquement une hiérarchie, alors les prêtres parleraient aux paroisses, les évêques parleraient aux diocèses et les cardinaux seraient les interlocuteurs des pays.

    Et chacun resterait sagement à sa place, à son niveau, à son échelon.

          

    Or, dans cette merveilleuse et incroyable famille qu'est l'Eglise, il peut arriver que la voix d'un prêtre s'élève "au-dessus" de celle d'un évêque ou d'un cardinal, et qu'elle parvienne à bousculer et à mettre en marche tout un pays (et pas seulement une paroisse).

        

    Pensons, par exemple, à quelqu'un comme l'Abbé Pierre et à l'impact considérable qu'il a eu sur la France et sur les français.

    C'est bien là la preuve que les prêtres peuvent parfaitement s'adresser à des pays tout entiers, eux aussi, et que les rôles ne sont pas "cloisonnés".

        

    A mon avis, cette possibilité d'atteindre des sommets est offerte à chacun de nous. Elle est également vraie pour les laïcs.

    Alors, voyant cela, on ne peut que s'exclamer : "Quelle chose extraordinaire que l'Eglise ! Oui, quelle merveille !"

        

    On a l'impression que l'on est tous des rois !