• Des pensées du Pape émérite Benoît XVI...
        
    La Pentecôte
    La Pentecôte n'est pas seulement l'origine de l'Eglise et donc, de manière particulière, sa fête; la Pentecôte est aussi une fête de la création. Le monde n'existe pas tout seul; il provient de l'Esprit créateur de Dieu, de la Parole créatrice de Dieu.
        
    L'Eglise et la politique
    L'Eglise ne peut ni ne doit prendre en main la bataille politique pour édifier une société la plus juste possible. Elle ne peut ni ne doit se mettre à la place de l'Etat. Mais elle ne peut ni ne doit non plus rester à l'écart dans la lutte pour la justice. Elle doit s'insérer en elle par la voie de l'argumentation rationnelle et elle doit réveiller les forces spirituelles, sans lesquelles la justice, qui requiert aussi des renoncements, ne peut s'affirmer ni se développer.
        
    Le rôle croissant d'Internet
    Un rôle croissant est aujourd'hui reconnu à Internet qui constitue un nouveau forum sur lequel il faut faire résonner l'Evangile, avec la conscience, toutefois, que le monde virtuel ne pourra jamais remplacer le monde réel et que l'évangélisation ne pourra profiter de la virtualité offerte par les nouveaux médias pour instaurer des relations significatives que si l'on arrive à un contact personnel qui demeure irremplaçable. Dans le monde d'Internet, qui permet à des milliard d'images d'apparaître sur des millions d'écrans dans le monde, devra apparaître le visage du Christ ainsi que la possibilité d'entendre sa voix, car "s'il n'y a pas de place pour le Christ, il n'y a pas de place pour l'homme".
        
    Se mettre en relation avec les autres et avec Dieu
    Ce n'est pas en s'isolant que l'homme se valorise lui-même, mais en se mettant en relation avec les autres et avec Dieu. L'importance de ces relations devient alors fondamentale. Cela vaut aussi pour les peuples.
        
    L'image de Dieu présente dans l'homme
    L'image de Dieu présente dans l'homme le pousse vers la ressemblance, c'est-à-dire vers une identité toujours plus complète entre la volonté propre et la volonté divine. On atteint cette perfection par l'action de l'Esprit Saint qui vient habiter l'âme et purifie, absorbe et transforme en charité tout élan et tout désir d'amour présent chez l'homme.
        
    Le mot amour
    Aujourd'hui, le mot "amour" est tellement abîmé, usé, on en a tellement abusé que l'on a presque peur de le laisser effleurer nos lèvres. Il s'agit pourtant d'un mot essentiel, l'expression de la réalité primordiale; nous ne pouvons pas l'abandonner tout simplement. Nous devons le reprendre, le purifier et le ramener à sa splendeur d'origine, afin qu'il puisse éclairer notre vie et la conduire sur le droit chemin. C'est la conscience de cela qui m'a conduit à choisir l'amour comme thème de ma première Encyclique.
        
    Quand l'Europe écoute l'histoire du Christianisme
    Quand l'Europe écoute l'histoire du Christianisme, elle entend sa propre histoire. Sa notion de justice, de liberté et de responsabilité sociale, en même temps que les institutions culturelles et juridiques établies pour préserver ces idées et les transmettre aux générations futures, sont modelées par l'héritage chrétien. En vérité, sa mémoire du passé anime ses aspirations pour l'avenir.
        
    S'inspirer des valeurs sur lesquelles se fonde la communauté familiale
    Pour vivre en paix, la communauté sociale est aussi appelée à s'inspirer des valeurs sur lesquelles se fonde la communauté familiale. Cela vaut pour les communautés locales comme pour les communautés nationales; cela vaut plus encore pour la communauté des peuples elle-même, pour la famille humaine qui vit dans la maison commune qu'est la terre.
        
    Le danger de redimensionner le réalisme eucharistique
    Aujourd'hui aussi existe le danger de redimensionner le réalisme eucharistique, c'est-à-dire de considérer l'Eucharistie presque seulement comme un rite de communion, de socialisation, en oubliant trop facilement que dans l'Eucharistie le Christ ressuscité est réellement présent avec son corps ressuscité qui se met entre nos mains pour nous faire sortir hors de nous-mêmes, nous incorporer dans son corps immortel et nous guider ainsi vers la vie nouvelle. Ce grand mystère, selon lequel le Seigneur est présent dans toute sa réalité sous les espèces eucharistiques, est un mystère à adorer et à aimer toujours à nouveau !
        
    L'image du jugement final
    La protestation contre Dieu au nom de la justice ne sert à rien. Un monde sans Dieu est un monde sans espérance. Seul Dieu peut créer la justice. Et la foi nous donne la certitude qu'il le fait. L'image du jugement final est en premier lieu non pas une image terrifiante mais une image d'espérance : pour nous peut-être même l'image décisive de l'espérance. Mais n'est-ce pas aussi une image de crainte ? Je dirais : c'est une image qui appelle à la responsabilité.


  • Exceptionnellement, il nous est possible de consulter et de télécharger le tout dernier bulletin de l'association "Etoile Notre Dame", qui est entièrement consacré aux apparitions de la Vierge Marie à l'île Bouchard.
        
    A découvrir ici (durée limitée) >>


  •      
    JUIN 2017

        
    Le Père René-Luc remporte la Padre Cup 2017 (21/06/17)
    La Padre Cup est une compétition de karting organisée pour les prêtres d'une province. Cette année, elle a eu lieu a Montpellier et c'est le Père René-Luc qui a remporté la victoire. Après la course, une Messe a été célébrée avec Mgr Pierre-Marie Carré (l'Archevêque de Montpellier) et les participants se sont réunis autour d'un repas festif. Quelques photos ici >>
        
    4000 adultes ont été baptisés dans la nuit de Pâques en France (18/04/17)
    Voici une info qui est parue dans la lettre d'information de la revue Sainte Rita :
    Dans la nuit de Pâques, du 15 au 16 avril, la grande famille de l’Église de France a accueilli près de 4 000 nouveaux membres. 4 000 "jeunes" chrétiens, les catéchumènes, ont reçu le baptême au cours des célébrations pascales. Ce nombre ne concerne que les adultes qui se préparent au baptême depuis plusieurs mois. Il est en légère augmentation : en 2014, 3 631 adultes avaient été baptisés à la même période. Avec les adolescents, ils seront 5 000.
        
    Lien :

    Nouvelles du monde >>


  • Des rendez-vous à noter...

    glasses    
        
    Dernière mise à jour :
    18 juin : Le barbecue de Notre Dame Mère de la Lumière


       
    13 juin
    Rencontre Medjugorje avec le Père Boris Barun à Marseille
    Le
    mardi 13 juin 2017, dans la chapelle du monastère des Clarisses de Marseille, le Père Boris Barun animera une rencontre sur le thème : "Medjugorje, joie du monde". Cette rencontre aura lieu de 15h15 à 17h, juste après la célébration de la fête de saint Antoine de Padoue.
        
    18 juin
    Le barbecue de Notre Dame Mère de la Lumière
    Le dimanche 18 juin, l'association "Notre Dame Mère de la Lumière" organise un grand barbecue avec les plus démunis sur la place de la République, à Caen. Le barbecue aura lieu de 12h à 15h. Tout le monde est invité.


  •     
    Réflexion
    QUE CEUX QUI NE VOIENT PAS PUISSENT VOIR, ET QUE CEUX QUI VOIENT DEVIENNENT AVEUGLES (Jn 9, 39)
    Une petite réflexion de votre serviteur... 
    Dans l'Evangile, Jésus nous dit : "Je suis venu en ce monde pour rendre un jugement : que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles" (Jean 9, 39).
         
    Cette phrase est très importante. Je trouve qu'elle est particulièrement vraie au début de la vie de Jésus (c'est-à-dire au moment de sa naissance dans l'étable, à Bethléem) et à la fin de sa vie (c'est-à-dire au moment de sa mort sur la Croix, à Jérusalem). Voici pourquoi...
         
    Jésus est né au milieu de la nuit. Quand il est né, la nuit s'est changée en jour (un peu comme si Dieu avait voulu que ceux qui ne voyaient pas puissent voir).
    L'Evangile nous dit en effet qu'une lumière a enveloppé les bergers qui veillaient sur leur troupeau : "Un ange du Seigneur se présenta devant eux, la gloire du Seigneur les enveloppa de lumière et ils furent saisis d'une grande crainte" (Luc 2, 9).
         
    Jésus est mort au milieu du jour. Quand il est mort, le jour s'est changé en nuit (un peu comme si Dieu avait voulu que ceux qui voyaient deviennent aveugles).
    L'Evangile nous dit en effet que des ténèbres ont envahi toute la terre : "A partir de midi, il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu'à trois heures" (Matthieu 27, 45).
        
    Homélie
    HEUREUX LES CŒURS PURS... (Matthieu 5, 1-12 / article posté le 1er novembre 2014)
    Voici un extrait du PDF N°50 ("Partages d'Evangile") >>
        
    Aujourd'hui, au monastère des Clarisses, dans son homélie, un prêtre a fait une remarque très intéressante sur le passage de l'Evangile où Jésus nous dit : "Heureux les pauvres de cœur (...), les doux (...), ceux qui pleurent (...), ceux qui ont faim et soif de justice (...), les miséricordieux (...), les cœurs purs (...), les artisans de paix (...), ceux qui sont persécutés (...)..."

    Il a dit qu'en fait, c'était Jésus lui-même le pauvre de cœur, le doux, celui qui pleure, celui qui a faim et soif de justice, le miséricordieux, le cœur pur, l'artisan de paix, le persécuté...
        
    Méditation
    LES PORTES DU LIEU OU SE TROUVAIENT LES DISCIPLES ETAIENT VERROUILLEES (méditation personnelle / Jn 20, 19) (04/04/16)
    Une petite méditation de votre serviteur >>
        

    ARCHIVES >>
        
    L
    iens :

    Les lectures du jour 
    >>
    L'Evangile du dimanche avec M. Valtorta >>