• EXTRAITS DES CHRONIQUES DE JELENA DANS "L'ECHO" : Pourquoi certains saints ont choisi d'aller au désert (14ème et dernier extrait)

    Voici des extraits des chroniques que la voyante du cœur Jelena Vasilj a écrites dans le journal "L'Echo" de janvier 2001 à avril 2004.

         
    Extrait 14
    POURQUOI CERTAINS SAINTS ONT CHOISI D'ALLER AU DESERT (L'Echo de mars-avril 2004 / Titre de la chronique : "La lutte dans le désert fait naître l'homme qui aime")
    Extrait : Pour nous, chrétiens, le désert appartient à une longue tradition. Déjà, dans les premeirs siècles chrétiens, en Egypte, Syrie et Palestine, un peu plus tard en Asie Mineure et puis en Italie, en France et jusqu'en Irlande, se lèvent des saints et des saintes, amoureux du désert. Dès le début on les appelle anachorètes, terme d'origine grecque qui signifie : se réfugier dans une région comme le désert. Le terme n'est même pas étranger à Jésus qui, déjà à se naissance, doit se retirer en Egypte pour fuir les menaces de mort du roi Hérode.
    L'être spirituel, menacé lui aussi dans sa vie intérieure, se sent, à son tour, poussé à fuir vers un désert intime. Mais c'est justement quand il se trouve dans ce désert - loin de ce qui semblait constituer le péril - qu'à sa grande surprise, il retrouve la vraie lutte.
    Et en fait, les "Pères du désert" ne choisissaient pas le désert pour fuir ce que leur faiblesse ne pouvait supporter, mais pour affronter la vraie lutte. Notre lutte, au contraire, est souvent camouflée sous les apparences d'un combat imaginaire qui, à vrai dire, manifeste la non volonté de combattre nos vrais ennemis : les puissances du mal, comme dit saint Paul. Qui connaît au moins un peu le désert se rend compte que les Pères le choisissaient parce qu'ils y étaient privés de toutes les consolations qui souvent ralentissent, sinon arrêtent la croissance spirituelle.

         
    ARCHIVES >>