• LA QUESTION DE LA VIE SUR D'AUTRES PLANETES : Maria Simma pose la question à des âmes du Purgatoire

    Des témoignages intéressants sur le thème de la vie sur d'autres planètes...
        
    MARIA SIMMA
    Maria Simma demande à des âmes du Purgatoire s'il y a une autre vie intelligente dans l'univers
    Voici un extrait du livre de Nicky Eltz : "Get us out of here".
    Extrait :
    Un jour, Maria Simma (ndlr : la célèbre mystique autrichienne, décédée en 2004 / voir l'interview qu'elle a accordée à sœur Emmanuel de la communauté des Béatitudes) a demandé à des âmes du Purgatoire s'il y avait une autre vie intelligente dans l'univers.
    Ces âmes lui ont répondu : "Il y a une autre vie dans l'espace, mais pas de vie intelligente".

      
    MEDJUGORJE
    La voyante Marija demande à la Vierge s'il y a des vies sur d'autres planètes
    Voici un extrait d'un témoignage que Marija a donné le 28 octobre 2006 à Medjugorje (info : FML / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
    Extrait :
    Du plus profond de mon cœur, je vous demande vraiment de profiter de ce temps - le temps de grâce, ainsi que Notre Dame l'a appelé - où nous vivons.
    J'espère vraiment que, pour vous, la tentation sera d'aller sur la colline des apparitions, sur la montagne de la Croix, et, bien sûr, à la Sainte Messe, à l'église, parce que Jésus a dit que celui qui le chercherait le trouverait.
    Si vous n'avez pas la foi, demandez la foi.
    Comme Notre Dame l'a dit un jour dans un message, elle intercède auprès de Dieu pour nous tous. Elle intercède pour vous et pour moi. Elle m'appelle et elle vous appelle.
    Elle dit que la sainteté est possible pour tout le monde, et que ce n'est pas là quelque chose qui est hors de notre portée.
    Quand Notre Dame est apparue, je me souviens lui avoir demandé s'il y avait une vie dans un autre univers ou sur d'autres planètes. Notre Dame a commencé à sourire, puis elle a commencé à prier avec nous pour nous dire que ce n'était pas important.
    Notre Dame a ajouté : "Le moment n'est pas encore venu, pour vous, de le savoir" (ndlr : "It is not for you to know now" / traduit par une amie traductrice).
    Ce qui est important, ce sont nos âmes. Le jour où nous essaierons sincèrement de sauver nos âmes, alors nous serons avec Dieu. Et Dieu sera avec nous. Et ce jour-là, assurément, nous découvrirons la joie, la joie de la vie et la joie de vivre. Je désire réellement que vous découvriez la joie de vivre en enfant de Dieu, en enfant de Marie.
    Le jour où vous déciderez de devenir un enfant de Dieu et un enfant de Marie, l'éternité sera tellement proche de vous.