• LES ARCHIVES DE CHERE GOSPA : L'histoire de Jelena Vasilj

    Revivons les meilleurs moments de "Chère Gospa", un journal créé en l'an 2000 et présent sur le web depuis 2005.
          

        
    Medjugorje
    L'HISTOIRE DE JELENA VASILJ (15/12/17)
    1)-Intro
    En ce jour où nous fêtons l'anniversaire de la première locution de Jelena Vasilj (le 15 décembre 1982), voici un article la concernant.
    2)-L'article
    Le 15 décembre 1982 Jelena était à l'école; elle demande à une compagne : "Quelle heure est-il ?" et elle entend une voix qui lui répond venant de son propre cœur : "C'est 10h20". La suite ici >>
        
    Medjugorje
    LES TRADITIONS CROATES DE L'AVENT (10/12/17)
    1)-Intro
    Voici un extrait de la lettre mensuelle de sœur Emmanuel du 10 décembre 2014.
    2)-L'extrait
    Avant Noël, le peuple croate a l'habitude de semer une poignée de grains de blé dans des pots, de sorte qu'à Noël, l'herbe qui précède l'épi forme déjà de petits parterres verdoyants.
    Cette tradition est liée à une légende qui décrit la fuite de la Sainte Famille en Egypte. On raconte que la Vierge Marie, lorsqu'elle fuyait les soldats d'Hérode, demanda à un paysan qui était en train de semer du blé dans un champ, de dire à leurs poursuivants que la famille était passée près de son champ au moment où il semait. Lorsque les poursuivants arrivèrent, le blé avait miraculeusement poussé, ce qui les força à s'arrêter.
        
    Chez les Croates, le blé est semé pour la Sainte Lucie, célébrée au milieu de l'Avent.
    Le nom de Lucie signifie "lumière" (LUX, en latin).
    Ce blé en herbe symbolise la lumière qui luit dans les ténèbres de l'hiver et qui annonce l'arrivée de Noël.
    C'est l'une des rares traditions restée vivante dans cette région.
        
    Une autre belle tradition perdure avant Noël. A chaque période de l'Avent, il est proposé aux enfants de dessiner une tunique pour Jésus. C'est une simple chemise blanche sur laquelle sont apposées toutes les marques de leurs bonnes actions.
    A la fin de chaque journée, les parents donnent aux enfants des symboles à coller sur la tunique, et chaque symbole représente l'une de leurs bonnes attitudes.
    Les enfants, très émoustillés par cet exercice, ont hâte de donner à Jésus, avant sa naissance, une tunique blanche embellie par toutes leurs bonnes actions.
    Souhaitons que cette tradition soit conservée ! Nous encourageons les familles à l'adopter pour leurs enfants.