• LES PETITES FLEURS DE LA GOSPA : Les débuts de Mary-TV

    Des histoires amusantes ou intéressantes liées à Medjugorje.

        
    Usa
    Les début de Mary-TV (14/09/17)
    Dans sa Newsletter du 14 septembre 2017, Denis Nolan a raconté les débuts de Mary-TV (traduit par mes soins à partir de l'anglais) :
    En avril 1999, pendant une apparition, la Sainte Vierge a parlé du projet Mary-TV avec Vicka. Elle a dit que c'était une bonne idée mais qu'il fallait attendre un petit peu, qu'il fallait se préparer petit à petit jusqu'à ce qu'elle dise que c'était le bon moment, qu'il ne fallait pas se presser mais être patient (voir le mot que Vicka a donné à Denis Nolan, ci-dessous).
     
    En juin 2007, la voyante a dit qu'elle priait tous les jours pour que Mary-TV puisse voir le jour et, le 22 octobre 2008, la Vierge a dit qu'il fallait commencer en priant chaque jour le Rosaire sur Internet. 
    C'est ce que Denis et Cathy Nolan ont fait jusqu'à aujourd'hui. 

    LES PETITES FLEURS DE LA GOSPA : Les débuts de Mary-TV

        
    France
    Une jeune française atteinte de trisomie 21 voit la Sainte Vierge à Medjugorje (17/08/17)
    Voici une histoire que l'on peut lire sur le site du "Marian Movement" (Israël) ainsi que sur le site "Medjugorje et la Gospa" :
    Le 15 août 1995, Florence Majurel (une française de 16 ans qui habite à Montpellier et qui est atteinte de trisomie 21) était présente à l'apparition d'Ivan, à Medjugorje.
    Quand la Sainte Vierge est apparue, Florence a demandé à sa mère : "Qu'est-ce que, maman ?" (elle ne pouvait pas dire : "Qui est-ce ?"). Puis, elle a joint ses mains (chose qu'elle n'était jamais arrivé à faire avant) et a envoyé trois baisers à Marie juste avant la fin de l'apparition.
    Le lendemain, pour la première fois de sa vie, elle a commencé à prier des "Je vous salue Marie".
    Comme elle ne savait pas nommer les couleurs, sa mère a mis devant elle des feuilles de papier de couleurs différentes pour savoir quelle était la couleur de la robe de la Sainte Vierge. Florence a alors mis son doigt sur le papier de couleur or.
    Il faut savoir que le 15 août, Marie porte toujours des vêtements de cette couleur-là, à Medjugorje.

        

    LES PETITES FLEURS DE LA GOSPA : Une jeune française atteinte de trisomie 21 voit la Sainte Vierge à Medjugorje

        
    Maria Simma
    Maria Simma raconte l'histoire de Vicka et du sac qui contenait une forte somme d'argent (28/02/17)
    Voici un extrait du livre : "Dernier témoignage de Maria Simma". Nicky Eltz demande à Maria Simma si les âmes du Purgatoire peuvent retrouver les objets perdus.
    Oui, cela aussi, et j’en ai un bon exemple. Il y a deux ans, une sœur a fait une tournée de conférences avec Vicka, une des visionnaires de Medjugorje. Les déplacements étaient naturellement rapides et très bousculés, et la sœur transportait un sac d’avion contenant une forte somme d’argent qui devait servir à payer les chambres d’hôtels.
        
    Elles partageaient souvent la même chambre et un matin, se préparant en hâte à partir pour la réunion suivante, elles ne retrouvèrent plus le sac. La sœur se rappelait exactement où elle l’avait déposé la veille, mais elles ont dû naturellement partir et interrompre leur recherche pour ne pas faire attendre les milliers de personnes qui voulaient voir et entendre Vicka.

        
    Avant de partir, elles ont cependant demandé à la propriétaire de fouiller la chambre et, si nécessaire, partout dans la maison pour retrouver ce sac qui contenait beaucoup d’argent destiné à payer des factures déjà existantes. Le sac n’a pas été retrouvé dans la maison et le voyage a continué.
        
    Vicka a poursuivi sa route vers l’Allemagne et la sœur est retournée à Medjugorje, toujours très affectée par cette perte. Elle se sentait naturellement très responsable. En arrivant à Medjugorje, elle a fait appel aux Pauvres Ames: "Retrouvez-nous ce sac, et je vous promets une neuvaine de messes !"
        
    Trois jours plus tard, une lettre est arrivée à Medjugorje. C’était de la propriétaire de la maison où elles avaient logé en France. La lettre disait : "Nous venons de retrouver le sac et tout l’argent qu’il contenait. Rien ne manque. Il était à l’endroit exact où vous nous aviez dit que vous l’aviez vu pour la dernière fois avant de partir !"
    Cela ne m’étonne pas du tout.
        
    Une neuvaine de messes fait certainement entrer bien des âmes au Ciel. Je n’ai appris cette histoire que lorsque la sœur est venue me voir pour poser la question à une Pauvre-Ame : "Est-ce qu’une-Pauvre Ame a retourné le sac perdu avec l’argent pendant le voyage de Vicka en France ?" J’ai reçu la réponse un mois plus tard : "Oui". 
        

    ARCHIVES 1 / 2
        
    Liens :
    Vidéos >>
    Medj-infos >>
    Piqûre de rappel
    >>

    A l'écoute des voyants
     >>