• MARCEL VAN ET VICKA NOUS DISENT COMMENT LES GENS COMMUNIQUENT ENTRE EUX AU PARADIS

    Voici des paroles que Jésus a dites au vénérable Marcel Van (source : "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel).
        
    VAN : Mon Jésus, dans le ciel, nos relations resteront-elles les mêmes que maintenant ?
    JESUS : Oui, petit frère, n'est-ce pas intéressant ? Au ciel, nous nous aimerons comme maintenant, nous parlerons aussi ensemble et nous resterons toujours sur les genoux de Marie... Cependant, il y aura une différence : nous n'aurons plus besoin de parler le langage de ce monde; nous ne parlerons que le langage de l'amour qui sera alors compréhensible pour toi. Nous nous verrons l'un l'autre bien clairement. Tout sera alors changé et plein de clarté. Nous n'aurons plus qu'à rester assis et à nous aimer mutuellement. Et ce qui viendra augmenter notre bonheur, c'est que nous serons assis sur les genoux de Marie. Ce sera bien, n'est-ce pas ? Et je ne craindrai plus alors de te voir triste.

        


        
    Voici un extrait d'un article qui a été écrit par Sabrina Covic et qui est paru sur le site des éditions Sakramento en juin 2011.

        

    Lors de l’interview que j’ai faite avec Vicka, elle m’a dit que les gens qui étaient au Paradis étaient totalement heureux, dans la plénitude du bonheur. Elle me disait aussi que ces gens communiquaient entre eux, parlaient, chantaient, priaient…

    On sait que la Vierge Marie parle aux voyants en croate et que quand elle prie, elle prie souvent dans sa langue maternelle, l’araméen… Aussi, je lui ai demandé en quelle langue les gens du paradis communiquaient.

    Vicka m’a dit que ce n’était aucune langue que nous connaissons, mais une langue du paradis. Je lui ai alors demandé si on devait apprendre cette langue du Paradis. Elle a souri en me disant que c’est une langue que l’on n’apprend pas. On la parle dès que l’on arrive au Paradis.