• Voici une citation de Marthe Robin qui est parue dans le bulletin de liaison des "Enfants de Medjugorje" N°114 (hiver 2015-2016) :
        
    On ne peut pas décrire les traits de la Vierge parce qu'ils sont tous parfaits. Son visage est d'une beauté incomparable. Il est doucement lumineux, rien d'éclatant et c'est plus beau.
        
    La Vierge m'émerveille par sa beauté, dans son attitude, dans son geste, mais elle attire et emporte.
        
    On n'a pas la pensée de se mettre à genoux, de tomber à genoux à son apparition, mais de voler vers elle, non pas pour lui demander, mais dans un sentiment de reconnaissance et d'amour. Comme pour lui dire : "Maman chérie, nous savions bien, nous vos enfants, que vous nous aimiez et que vous vouliez nous combler".


  • A lire avec un certain humour...
        
    On fête l'anniversaire de la Vierge Marie deux fois dans l'année :
    Une première fois le 5 août. C'est là la véritable date. D'une certaine manière, on pourrait dire que la Mère de Dieu fête alors son anniversaire uniquement "avec ses proches" (comme par exemple les gens qui connaissent Medjugorje, et qui sont donc au courant de cette date du 5 août).
    La deuxième date est celle du 8 septembre. C'est là la date choisie par l'Eglise.
    Dans ce cas précis, tous les chrétiens (sans aucune exception) sont invités à participer à la fête et à faire mémoire de cet événement extrêmement important qu'est la naissance de Marie.
        
    Cela peut parfois nous sembler étonnant que l'on fête deux fois l'anniversaire de la Vierge mais, quand on y réfléchit bien, n'est-ce pas la même chose pour la Reine d'Angleterre ?
        
    En effet, la Reine Elysabeth II fête son anniversaire une première fois le 21 avril. C'est là la véritable date.
    La Reine est alors entourée uniquement de ses proches (sa famille, ses amis...).
    Mais la tradition veut qu'une seconde date soit choisie au mois de juin (un samedi).
    C'est là un moment qui est très différent du premier car tous les Anglais (sans aucune exception) sont appelés à y participer.
    Pourquoi fait-on cela ? C'est tout simplement pour avoir plus de chances qu'il fasse beau. En effet, il peut arriver que certains souverains soient nés en hiver, par exemple, et cela, comme on l'imagine fort bien, pose certains problèmes au niveau des festivités et des cérémonies extérieures.
        
    Alors, en attendant que l'Eglise décide peut-être un jour de choisir une seule date pour l'anniversaire de la Vierge, ne soyons pas "choqués" de fêter cet anniversaire deux fois par an.
    Si une telle chose est possible pour la Reine d'Angleterre, combien plus doit-elle être possible pour la Reine de la Paix !!!
        
    Lien :
    Le 5 août : le véritable jour de l'anniversaire de la Sainte Vierge >>


  • Une petite réflexion de votre serviteur...
        
    A quelques rares exceptions près, les messages que la Vierge Marie nous donne à Medjugorje commencent toujours par : Chers enfants.

       
    Ce sont là deux mots extraordinaires.
    A chaque fois que nous les lisons, nous sentons qu'il s'en dégage un doux parfum d'éternité.

        
    En effet, cela fait très longtemps que le destin de la Mère de Dieu et celui de l'humanité sont liés.
    Le 5 août 2014, nous allons fêter le 2030ème anniversaire de Marie !

    Après toutes ces années, on aurait pu s'attendre à ce que la Vierge nous considère non pas comme ses enfants, mais plutôt comme ses petits-enfants (avec un tiret), ou ses arrière-petits-enfants, ou ses arrière-arrière-petits-enfants...
        
    Mais non. Il n'en est rien.
    Malgré les siècles et les deux millénaires qui se sont écoulés, la Sainte Vierge n'est pas devenue grand-mère, ni arrière-grand-mère, ni arrière-arrière-grand-mère...

    Elle est restée la Mère en âge d'enfanter, en âge d'enfanter spirituellement les hommes du monde entier à son Fils Jésus.
        
    O mystère ineffable de l'éternelle jeunesse de Marie et des âmes consacrées qui n'ont pas de descendance selon la chair, ici-bas, mais uniquement selon l'esprit !
        
    Voir aussi :
    L'aventure de M. Lo
    urdingue n°99 >>


  • Voici une petite juxtaposition de messages que la Vierge a donnés à Medjugorje, au début des apparitions, et qui montrent bien son humilité.
        
    Chers enfants,

        
    Si vous avez quelque problème que ce soit, appelez-moi, je viendrai aussitôt et vous aiderai en vous conseillant pour résoudre au mieux la difficulté (04/03/82).
    Je ne dispose pas de toutes les grâces. Je reçois de Dieu ce que j’obtiens par la prière (31/08/82).
    Je suis la Mère sortie du peuple, je ne peux rien sans l’aide de Dieu. Moi aussi je dois prier comme vous (29/08/82).
    Je ne suis pas Dieu (Avent 83).
        
    Priez pour les malades. Croyez fermement. Je viendrai en aide selon mon pouvoir. Je demanderai à mon Fils Jésus de les aider (09/02/82).
    Moi, je ne peux pas guérir. Dieu seul guérit (Avent 1983).
        
    Je vous en supplie, priez Jésus. Je suis sa Mère et j’intercède pour vous, avec Lui. Mais toutes les prières vont à Jésus (Avent 1983).
        
    Jésus préfère que vous vous adressiez directement à Lui plutôt qu’à un intermédiaire. Cependant, si vous désirez vous donner totalement à Dieu et si vous désirez que je sois votre protectrice, alors confiez moi toutes vos intentions, vos jeûnes et vos sacrifices pour que j’en dispose selon la volonté de Dieu (04/09/82).
        
    Priez, priez et croyez fermement (24/04/82).
    Priez tant que vous pouvez. Priez comme vous pouvez, mais priez toujours davantage (24/04/84).
    J’ai besoin de vos prières (23/11/81).
    J’ai besoin de vos sacrifices et de vos prières pour m’aider (Avent 83).
    Je ne peux pas aider celui qui ne prie pas et ne se sacrifie pas (18/08/82).

    Tout ne dépend pas uniquement de moi, mais aussi de votre force, de la force de ceux qui prient (Avent 1983).
        
    Merci d’avoir répondu à mon appel.


  • Voici une très belle phrase qu'un prêtre a dite dans un sermon :
        
    La parole de la Mère, c'est la parole des entrailles du Père.