• Voici une petite juxtaposition de messages que la Vierge Marie a donnés à Medjugorje, sur le thème de la porte.
        
    Chers enfants,
              
    Je frappe à la porte de vos cœurs. Ils ne peuvent pas s'ouvrir car ils ne sont pas humbles. Je prie - et vous aussi mes enfants bien-aimés - priez pour pouvoir ouvrir à mon Fils un coeur pur et humble, et pour recevoir les dons qu'il vous a promis (le 02/01/14).
         
    Chers enfants, je vous invite à ouvrir la porte de votre cœur à Jésus, comme la fleur s'ouvre au soleil (le 25/01/95).
         
    Ouvrez la porte du cœur afin que dans votre cœur grandissent l’espérance, la paix et l’amour que Dieu seul donne (le 25/08/16).
         
    Ouvrez profondément les portes de votre cœur à la prière, petits enfants, à la prière avec le cœur, et alors le Très Haut pourra agir sur votre liberté, et la conversion commencera (le 25/11/13).
         
    Ne vous fermez pas à vous-mêmes la porte du Paradis ! (le 02/05/12)
        

    Vous frappez à la porte de mon cœur mais sans espérance ni prière, dans le péché et sans le sacrement de la réconciliation avec Dieu. Abandonnez le péché et décidez-vous, petits enfants, pour la sainteté ! Seulement ainsi, je peux vous aider, exaucer vos prières et intercéder auprès du Très-Haut (le 25/05/11).
         
    Par mon amour infini, je désire vous montrer la porte du Paradis. Je désire vous dire comment elle s'ouvre : par la bonté, la miséricorde, l'amour et la paix - par mon Fils (le 02/06/12).
         
    Je désire vous guider vers la liberté des promesses de mon Fils, car je désire que s'accomplisse ici la volonté de Dieu dans sa plénitude; et que par la réconciliation avec le Père Céleste, par le jeûne et la prière, naissent des apôtres de l'amour de Dieu, apôtres qui, librement et avec amour, répandront l'amour de Dieu sur tous mes enfants, apôtres qui répandront l'amour de confiance envers le Père Céleste et qui continueront à ouvrir la porte du Ciel (le 02/07/13).
         
    Tout ce qui vient de ce monde - que beaucoup de mes enfants mettent malheureusement à la première place - disparaîtra; seuls l'amour et les œuvres d'amour demeureront et ouvriront la porte du Royaume des Cieux. Je vous attendrai à cette porte. A cette porte, je désire accueillir et étreindre tous mes enfants (le 02/11/15).  
         
    Merci d'avoir répondu à mon appel.


  • Voici des paroles que la Sainte Vierge a dites à Jelena Vasilj le 28 mai 1983, à Medjugorje :
        
    Je souhaite que chaque samedi, qui est le jour que l'Eglise m'a dédié, vous me consacriez au moins un quart d'heure. Méditez, pendant ce temps, sur ma vie, sur mes messages et priez !


  • Cet article a été publié pour la première fois le 9 septembre 2014. A lire avec un certain humour...
        
    On fête l'anniversaire de la Vierge Marie deux fois dans l'année :
    Une première fois le 5 août. C'est là la véritable date. D'une certaine manière, on pourrait dire que la Mère de Dieu fête alors son anniversaire uniquement "avec ses proches" (comme par exemple les gens qui connaissent Medjugorje, et qui sont donc au courant de cette date du 5 août).
    La deuxième date est celle du 8 septembre. C'est là la date choisie par l'Eglise.
    Dans ce cas précis, tous les chrétiens (sans aucune exception) sont invités à participer à la fête et à faire mémoire de cet événement extrêmement important qu'est la naissance de Marie.
        
    Cela peut parfois nous sembler étonnant que l'on fête deux fois l'anniversaire de la Vierge mais, quand on y réfléchit bien, n'est-ce pas la même chose pour la Reine d'Angleterre ?
        
    En effet, la Reine Elysabeth II fête son anniversaire une première fois le 21 avril. C'est là la véritable date.
    La Reine est alors entourée uniquement de ses proches (sa famille, ses amis...).
    Mais la tradition veut qu'une seconde date soit choisie au mois de juin (un samedi).
    C'est là un moment qui est très différent du premier car tous les Anglais (sans aucune exception) sont appelés à y participer.
    Pourquoi fait-on cela ? C'est tout simplement pour avoir plus de chances qu'il fasse beau. En effet, il peut arriver que certains souverains soient nés en hiver, par exemple, et cela, comme on l'imagine fort bien, poserait certains problèmes au niveau de l'organisation des festivités et des cérémonies extérieures.
        
    Alors, en attendant que l'Eglise décide peut-être un jour de choisir une seule date pour l'anniversaire de la Vierge, ne soyons pas "choqués" de fêter cet anniversaire deux fois par an.
    Si une telle chose est possible pour la Reine d'Angleterre, combien plus doit-elle être possible pour la Reine de la Paix !!!
        
    Lien :
    Le 5 août : le véritable jour de l'anniversaire de la Sainte Vierge >>


  • Voici une citation de Marthe Robin qui est parue dans le bulletin de liaison des "Enfants de Medjugorje" N°114 (hiver 2015-2016) :
        
    On ne peut pas décrire les traits de la Vierge parce qu'ils sont tous parfaits. Son visage est d'une beauté incomparable. Il est doucement lumineux, rien d'éclatant et c'est plus beau.
        
    La Vierge m'émerveille par sa beauté, dans son attitude, dans son geste, mais elle attire et emporte.
        
    On n'a pas la pensée de se mettre à genoux, de tomber à genoux à son apparition, mais de voler vers elle, non pas pour lui demander, mais dans un sentiment de reconnaissance et d'amour. Comme pour lui dire : "Maman chérie, nous savions bien, nous vos enfants, que vous nous aimiez et que vous vouliez nous combler".


  • Une petite réflexion de votre serviteur...
        
    A quelques rares exceptions près, les messages que la Vierge Marie nous donne à Medjugorje commencent toujours par : Chers enfants.

       
    Ce sont là deux mots extraordinaires.
    A chaque fois que nous les lisons, nous sentons qu'il s'en dégage un doux parfum d'éternité.

        
    En effet, cela fait très longtemps que le destin de la Mère de Dieu et celui de l'humanité sont liés.
    Le 5 août 2014, nous allons fêter le 2030ème anniversaire de Marie !

    Après toutes ces années, on aurait pu s'attendre à ce que la Vierge nous considère non pas comme ses enfants, mais plutôt comme ses petits-enfants (avec un tiret), ou ses arrière-petits-enfants, ou ses arrière-arrière-petits-enfants...
        
    Mais non. Il n'en est rien.
    Malgré les siècles et les deux millénaires qui se sont écoulés, la Sainte Vierge n'est pas devenue grand-mère, ni arrière-grand-mère, ni arrière-arrière-grand-mère...

    Elle est restée la Mère en âge d'enfanter, en âge d'enfanter spirituellement les hommes du monde entier à son Fils Jésus.
        
    O mystère ineffable de l'éternelle jeunesse de Marie et des âmes consacrées qui n'ont pas de descendance selon la chair, ici-bas, mais uniquement selon l'esprit !
        
    Voir aussi :
    L'aventure de M. Lo
    urdingue n°99 >>