• MARIE, PORTE DU CIEL

    Voici une petite juxtaposition de messages que la Vierge Marie a donnés à Medjugorje, sur le thème de la porte.
        
    Chers enfants,
              
    Je frappe à la porte de vos cœurs. Ils ne peuvent pas s'ouvrir car ils ne sont pas humbles. Je prie - et vous aussi mes enfants bien-aimés - priez pour pouvoir ouvrir à mon Fils un coeur pur et humble, et pour recevoir les dons qu'il vous a promis (le 02/01/14).
         
    Chers enfants, je vous invite à ouvrir la porte de votre cœur à Jésus, comme la fleur s'ouvre au soleil (le 25/01/95).
         
    Ouvrez la porte du cœur afin que dans votre cœur grandissent l’espérance, la paix et l’amour que Dieu seul donne (le 25/08/16).
         
    Ouvrez profondément les portes de votre cœur à la prière, petits enfants, à la prière avec le cœur, et alors le Très Haut pourra agir sur votre liberté, et la conversion commencera (le 25/11/13).
         
    Ne vous fermez pas à vous-mêmes la porte du Paradis ! (le 02/05/12)
        

    Vous frappez à la porte de mon cœur mais sans espérance ni prière, dans le péché et sans le sacrement de la réconciliation avec Dieu. Abandonnez le péché et décidez-vous, petits enfants, pour la sainteté ! Seulement ainsi, je peux vous aider, exaucer vos prières et intercéder auprès du Très-Haut (le 25/05/11).
         
    Par mon amour infini, je désire vous montrer la porte du Paradis. Je désire vous dire comment elle s'ouvre : par la bonté, la miséricorde, l'amour et la paix - par mon Fils (le 02/06/12).
         
    Je désire vous guider vers la liberté des promesses de mon Fils, car je désire que s'accomplisse ici la volonté de Dieu dans sa plénitude; et que par la réconciliation avec le Père Céleste, par le jeûne et la prière, naissent des apôtres de l'amour de Dieu, apôtres qui, librement et avec amour, répandront l'amour de Dieu sur tous mes enfants, apôtres qui répandront l'amour de confiance envers le Père Céleste et qui continueront à ouvrir la porte du Ciel (le 02/07/13).
         
    Tout ce qui vient de ce monde - que beaucoup de mes enfants mettent malheureusement à la première place - disparaîtra; seuls l'amour et les œuvres d'amour demeureront et ouvriront la porte du Royaume des Cieux. Je vous attendrai à cette porte. A cette porte, je désire accueillir et étreindre tous mes enfants (le 02/11/15).  
         
    Merci d'avoir répondu à mon appel.