• Des phénomènes étonnants qui se sont produits dans l'Eglise (lisons les articles de cette rubrique sans oublier cette phrase de la Gospa : "L'extraordinaire distrait, l'ordinaire édifie")...
        

        
    Guérison
    L'HISTOIRE D'AUDREY SANTO DANS L'EMISSION DE PIERRE BELLEMARE "LES ENQUÊTES IMPOSSIBLES" (10/11/15)
    Dans les années 2000, le célèbre animateur Pierre Bellemare a parlé de Medjugorje lors d'un reportage sur Audrey Santo qui a été diffusé dans son émission "Les enquêtes impossibles".
    Audrey Santo est une américaine qui est tombée dans une piscine à l'âge de 3 ans et est restée paralysée depuis. Après un pèlerinage à Medjugorje, des phénomènes tout à fait étonnants ont commencé à se produire chez elle. Audrey est décédée le 14 avril 2007, à l'âge de 23 ans. L'évêque du lieu a permis qu'une Messe hebdomadaire soit célébrée dans sa maison >>
        
    Guérison
    LE PERE EMILIANO TARDIF RECOIT UNE PAROLE DE CONNAISSANCE LORS D'UNE EMISSION DE TELEVISION EN DIFFERE (08/11/15)
    Hier soir, un ami m'a raconté l'histoire suivante :
    Un jour, le Père Emiliano Tardif (qui était mondialement connu pour son don de guérison) a participé à une rencontre de prière pour la guérison à la télévision. L'émission n'était pas diffusée en direct. Elle était enregistrée.
    A un moment donné, le Père Tardif a reçu la parole de connaissance suivante : "Jésus guérit maintenant une personne qui est en train de nous regarder à la télévision..." (ndlr : mon ami n'a pas su me dire de quelle maladie il s'agissait).
    Après avoir prononcé ces mots, le Père Tardif s'est demandé comment il avait pu recevoir une telle parole puisque personne n'était devant le petit écran (l'émission étant enregistrée).

    Et bien figurez-vous que le jour de la diffusion de l'émission, une personne a effectivement été guérie, et ce au moment même où le Père tardif a donné cette parole de connaissance. Et elle a été guérie de la maladie dont le Père Tardif avait parlé.
    Quel miracle extraordinaire, vous ne trouvez pas ? Pour Dieu, il n'y a pas de temps ! Il n'y a que l'éternité !
        
    Mariage
    L'INCROYABLE HISTOIRE DES DEUX ALLIANCES QUE LA SAINTE VIERGE A AJUSTEES (16/10/14)
    Voici un extrait du bulletin de liaison des "Enfants de Medjugorje" n°109 (automne 2014).
    A découvrir ici >>

         
    Fête
    NOTRE-DAME DE L'OSIER OU L'IMPORTANCE DU RESPECT DES JOURS DE FÊTE (11/09/14)
    Cet été, l'une de mes amies s'est rendue à Notre-Dame de l'Osier (dans le département de l'Isère).
    Voici, en quelques mots très brefs, l'histoire de ce lieu (à partir de diverses sources trouvées sur Internet) :

    Le jeudi 25 mars 1649 (qui était le jour de l'Annonciation), Pierre Port-Combet (un paysan du hameau) s'en va tailler ses armariniers (osiers) bien que ce soit un jour férié.
    Soudain, il s'aperçoit qu'il est recouvert de sang mais, apparemment, il ne s'est pas blessé. Il découvre alors que le sang coule en fait des branches d'osier qu'il vient de tailler.
    La nouvelle se répand aussitôt dans toute la région et le mystère attire de très nombreuses personnes qui viennent voir l'osier miraculeux, devenu source de dévotion.

    En 1657, ce même Pierre Port-Combet laboure son champ quand, soudain, apparaît une belle dame. Celle-ci lui demande de changer de vie et de quitter son état de protestant pour celui de catholique.
    Cette rencontre aboutit à la conversion du paysan au terme de sa vie, convaincu qu'il a aperçu la Vierge qui lui a donné la grâce.

    Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur cette belle histoire (l'autorisation de culte a été donné en 1657), cliquez ici >> 

        

    ARCHIVES : 1 / 2


  • Voici quelques points de repère concernant un miracle qui s'est déroulé en Italie il y a plusieurs siècles, et qui a été authentifié par l'Eglise. Pour lire ce message, cliquez ici >>


  • Voici une phrase très intéressante de Saint Augustin (354-430) : Il y a des grâces, cela est certain, que Dieu a préparées à ceux-là mêmes qui ne les demandent pas, comme le commencement de la foi, mais il en est d'autres qu'il réserve à ceux qui les demandent, comme la persévérance finale.


  • Parfois, il peut nous arriver de trouver injuste qu'une personne qui est très éloignée de la foi obtienne de grandes grâces (familiales, professionnelles...). Dieu, lui, ne voit pas les choses comme nous. Voici en effet les paroles de Jésus que nous rapporte Maria Valtorta dans "L'Evangile tel qu'il m'a été révélé" (Tome 2, chapitre 53) : Pour les bons, le miracle est une juste récompense. Pour les moins bons, c'est pour les amener à une bonté véritable. Pour les mauvais, aussi parfois, c'est pour les secouer, pour les persuader que j'existe et que Dieu est avec Moi. Le miracle est un don et ce don est pour les bons. Mais Celui qui est Miséricorde et qui voit combien les hommes sont lourds et que seul un événement prodigieux peut les secouer, y recourt aussi pour pouvoir dire : "J'ai tout fait pour vous, et cela n'a servi à rien. Dites-moi donc, vous-mêmes, ce que je dois faire de plus".


  • Voici une phrase de Jésus rapportée par Maria Valtorta : "(...) ce qui est bien aujourd'hui pourrait ne pas l'être demain. Cela vous ne le savez pas parce que vous ne connaissez que le monde présent (...). Mais Dieu connaît aussi l'avenir, et souvent pour vous épargner une peine plus grande Il laisse une prière non exaucée (...). Ce n'est pas qu'Il ne puisse accomplir l'acte immédiat. Mais Il s'y refuse parce qu'Il connaît les conséquences futures" (Tome 3, chapitre 32).