• POURQUOI MEDJUGORJE ATTIRE-T-IL AUTANT DE SPORTIFS DE HAUT NIVEAU ?

    Lionel Messi (meilleur joueur mondial de football), Ana et Lucia Zaninovic (championnes de Taekwondo qualifiées pour les JO de Londres en 2012), Mate Bilic (international de football croate), David Diehl (star du football américain avec les "New York Giants"), Marin Cilic (international de tennis), Roberto Mancini (entraîneur de l'équipe de Manchester City), Gianluigi Buffon (capitaine de l'équipe italienne de football), les joueurs du Dinamo Zagreb...

        

    Les sportifs de haut niveau qui viennent à Medjugorje ne se comptent plus. Sans parler de tous ces "athlètes anonymes" dont les médias ne relatent jamais les exploits et qui, partant parfois du bout du monde, se rendent au sanctuaire de la Reine de la Paix à pied ou en vélo !

        

    Pourquoi Medjugorje attire-t-il autant les grands sportifs ? Sûrement parce que les grands sportifs aiment les efforts.

    Medjugorje, en effet, est une spiritualité où l'effort personnel tient une place importante. Prier le Rosaire complet chaque jour, jeûner au pain et à l'eau deux fois par semaine, gravir et redescendre le Mont Krizevac... tout cela demande que l'on se fasse "violence".

        

    Or, les sportifs sont habitués à franchir les obstacles les plus hauts, à faire des exercices difficiles de manière répétée, à avoir une hygiène de vie très stricte, à se priver de nourriture, à se sacrifier...

    Et surtout, ils savent mieux que quiconque que c'est par l'entraînement quotidien et par une discipline sévère que l'on construit les plus belles victoires (saint Paul en parle d'ailleurs très bien au chapitre 9 de sa première lettre aux Corinthiens, versets 24 et 25).

        

    Oui, derrière les exigences de la Vierge Marie, les sportifs sentent très certainement qu'une grande victoire est en train de se préparer, ici-bas. Et, très naturellement, ils veulent être de la fête. Ils veulent, eux aussi, être les artisans de ce "triomphe" et être comptés au nombre des "champions de la sainteté" que la Mère de Dieu est en train de former à Medjugorje.

       

    Il n'est donc pas étonnant que, dans ce monde fatigué et désabusé où nous vivons, les sportifs (ces "professionnels de l'effort") soient en première ligne pour ouvrir aux hommes le chemin vers Medjugorje !