• Des infos et des anecdotes tirées du livre de Raymond Peyret : "Prends ma vie Seigneur, la longue messe de Marthe Robin" (1985).
        

    glasses    
    Foyers
    Le Père Finet reçoit la paternité des Foyers de Charité (21/11/17)
    Il faut rapporter un fait qui s'est déroulé au soir du 8 septembre (ndlr : de l'année 1936) durant la première retraite.
    L'abbé Finet accompagnait l'abbé Faure qui portait la communion à Marthe à l'occasion de la fête de la Sainte Vierge. Au moment où, selon l'habitude, M. le Curé de Châteauneuf s'apprêtait à entendre la confession de Marthe, elle s'adressa au Père Finet : "Non, pas vous, le Père". Pour la première fois, il s'entendit ainsi appeler par elle, non pas "monsieur l'abbé", mais "Père" ou "mon Père". En ce jour anniversaire de son baptême, il recevait la paternité qu'il partage avec les Pères des Foyers de Charité du monde entier. Puis, "le Père" comme on dira désormais à Châteauneuf-de-Galaure, donna lui-même la communion à Marthe.
        
    Retraite
    La toute première retraite des Foyers de Charité (18/11/17)
    La première retraite des Foyers de Charité, qui a été prêchée par le Père Finet, a commencé le 7 septembre 1936. Une participante témoigne :
    A la fin de la retraite, dans la nuit du samedi au dimanche, toutes les participantes ont été réveillées en sursaut. C'était une succession de bruits différents. Tout d'abord, comme un bruit de vaisselle cassée. La nuit, quand vous êtes dans votre chambre, cela fait une drôle d'impression. Comme la vaisselle était posée sur des tréteaux, qu'il y avait des piles d'assiettes creuses, de verres et de couverts, j'ai tout de suite pensé que les tréteaux avaient cédé... Après, on a entendu un bruit énorme de moteur. Il y a eu deux crises d'hystérie cette nuit-là ! D'autant que, réveillés eux aussi, les grands ducs faisaient du bruit dans le grenier...
        
    Pentecôte
    Une nouvelle Pentecôte d'amour (16/11/17)
    La première rencontre entre Marthe Robin et le Père Finet a eu lieu le 10 février 1936. Elle a duré trois heures (de 14h à 17h). Voici quelques extraits du témoignage du Père Finet :
    Pendant la première heure, elle me parla en termes profondément émouvants de la Sainte Vierge. Moi qui faisait des conférences mariales, j'étais ébloui de sa manière de parler de la Sainte Vierge. Elle l'appelait sa maman chérie ! (...) A quinze heures, changeant de ton, elle se mit à me parler des grands événements qui allaient se dérouler dans le monde, les uns qui seraient très graves, douloureux, et les autres riches de grâces. Et pratiquement dans cette deuxième période, elle m'annonça une nouvelle Pentecôte d'amour, qui serait précédée d'un renouveau dans l'Eglise, l'Eglise, dit-elle, allait se rajeunir par l'apostolat des laïcs. Elle m'a beaucoup parlé de ça. (...)
    Marthe a ajouté : les Foyers de Lumière, de Charité et d'Amour, auront un rayonnement dans le monde entier. Ils seront une réponse du Cœur de Jésus au monde après la défaite matérielle des peuples et de leurs erreurs sataniques. Elle m'a dit que parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait le communisme, le laïcisme et la franc-maçonnerie. Elle m'a parlé de ces trois choses-là notamment. Elle m'a dit ça en 1936. Mais elle m'a dit que ce serait après une intervention de la Sainte Vierge.
        
    Foyers
    L'origine des Foyers de Charité (15/11/17)
    Il (ndlr : il s'agit ici de l'Abbé Faure) savait qu'en 1933 (l'année de la célébration du 19e centenaire de l'Institution de l'Eucharistie et de la mort de Jésus sur la croix) Marthe eut une révélation. Jésus lui avait dit en substance qu'il voulait, ici-même à Châteauneuf, un Foyer de Lumière, de Charité et d'Amour, une "oasis vivifiante" où il opèrera des prodiges, où sa très sainte Mère accomplira des merveilles. Jésus avait ajouté qu'il faudra construire ce Foyer "malgré les difficultés de l'heure" et qu'un jour s'ouvriront des Foyers de ce genre "jusqu'aux points les plus reculés de la terre".
        
    Enfance
    Un petit enfant de six mois peut comprendre l'importance de la prière (14/11/17)
    Marthe se mit alors à raconter l'histoire d'un enfant de six mois avec qui les parents avaient l'habitude de faire la prière tous les soirs. Un soir donc, la mère coucha l'enfant sans réciter la prière parce que le père devait rentrer tard. L'enfant ne voulu pas dormir tant que le père n'a pas été là ! "Si on ne me l'avait raconté, je ne l'aurais pas cru, mais vraiment les petits comprennent l'importance de la prière; il faut beaucoup prier avec eux, leur apprendre à prier !"
        
    Œuvres
    La sainteté et les œuvres (13/11/17)
    Marthe aimait dire : "Attention aux départs ! Il y a d'abord la sainteté, l’œuvre vient après..."
    Sans le prévoir, elle condensait en une formule lapidaire sa propre expérience. Car l’œuvre d'une vie ne s'improvise pas et celle de Marthe a été préparée par des années de prière, de renoncement et de souffrances. Marthe s'est abandonnée à Dieu : ce n'est plus elle qui tient le gouvernail de sa vie; c'est Lui. Il va donc pouvoir agir par elle. A sa manière à Lui...
        
    Vierge Marie
    L'histoire de la bougie allumée pendant un orage (08/11/17)
    Marie avait pour Marthe des attentions incroyables; Gisèle Signé rapporte par exemple un épisode savoureux.
    Marthe lui confia un jour : "Si vous saviez comme j'ai peur, ma petite Gisèle ! Dernièrement, il y a eu un gros orage et j'ai eu très peur".
    En général, poursuit Gisèle Signé, le courant est coupé pendant les orages et Marthe avait très peur de se trouver dans l'obscurité.
    La maman Robin se trouvait dans les champs, et, en voyant l'orage, elle s'est dépêchée de revenir, sachant combien sa petite avait peur. Et quand elle est rentrée dans sa chambre, elle a vu une bougie allumée, à sa grande stupéfaction, sachant qu'il n'y avait personne dans la maison et que personne n'était venu.
    Elle fait la remarque à Marthe : "Qui donc a allumé cette bougie ?"
    Et Marthe de répondre : "Mais, ma petite maman, tu sais bien que ma maman chérie du ciel ne me laisse jamais !"
        
    Eucharistie
    Marthe et la communion eucharistique (06/11/17)
    Les nombreux prêtres qui ont eu la joie, au cours de leur vie, de porter l'Eucharistie à Marthe, ont souvent observé que l'hostie entrait en elle comme happée, sans aucune déglutition. Mais le plus étonnant n'est pas que Dieu puisse faire cette entorse aux lois de la nature, mais plutôt la manière dont Marthe se préparait à la communion, puis entrait en extase. Pour elle, "une communion sans préparation et sans action de grâces est de bien peu d'utilité pour l'âme".
        
    Passion
    Marthe reçoit les stigmates (05/11/17)
    Voici un épisode qui s'est passé fin septembre 1930 :
    Des traits de feu partent du cœur de Jésus. Il étend Marthe en croix; elle sent la croix dans son dos, elle éprouve une brûlure intense.
    Puis elle offre ses pieds. Un dard a encore jailli du côté de Jésus et frappe en même temps les deux pieds de Marthe.
    Un troisième dard, sans se diviser, frappe Marthe sur le côté gauche, provoquant une blessure de dix centimètres de longueur. Des pieds, des mains et du côté, le sang s'est mis à couler.
    En même temps, Jésus appliqua, sur la tête de Marthe, la couronne d'épines. Marthe sentait la couronne d'épines même contre le globe de ses yeux, a-t-elle dit au Père Finet, et à ce moment-là, le sang coulait de toute la tête. "Je succombais sous ce fardeau. Les épines brûlaient ma tête de la même douleur que mon cœur, mes mains et mes pieds... Peu à peu, je fus ramenée et dans la journée je pus parler. C'est ma maman la première qui vit que le sang avait coulé".
    A partir de ce moment-là, à peu près toutes les nuits, Marthe s'est mise à verser des larmes de sang.
        
    Satan
    Satan et l'entrée de Marthe Robin dans le tiers-ordre franciscain (04/11/17)
    Le Père capucin (ndlr : il s'agit ici du Père Marie-Bernard) a demandé également à Marthe d'entrer dans le tiers-ordre de saint François. Ce qu'elle fit le 2 novembre 1928, date attestée par Jeanne Bonneton (...).
    L'influence bénéfique qu'a exercée le Père Marie-Bernard a été évidente. Tant et si bien que Marthe disait beaucoup de bien de lui. Elle conseilla à Gisèle Signé d'aller le voir à Lyon : "Dites-lui tout ce que vous avez sur le cœur, il vous comprendra. Allez-y !" Et faisant allusion à ses lectures nouvelles et à sa place de tertiaire dans l'Eglise, Marthe ajoutait : "Vous voyez, Gisèle, j'ai une autre orientation de vie !"
    Disons tout de suite, témoignages à l'appui, que le démon n'appréciait guère cette nouvelle orientation. Il en fut même si exécré que la nuit qui suivit l'entrée dans le tiers-ordre de saint François, c'est-à-dire entre le 2 et le 3 novembre 1928, il s'est passé quelque chose que certains considéreront digne d'être rangé dans les fables du Moyen-Age.
    Pourtant, il faut le rapporter aussi : Mme Robin qui couchait dans un lit, juste à côté du divan de sa fille, l'affirme : "Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais elle a poussé un cri épouvantable !" Un rêve ? Mais Marthe ne dort plus... Alors ? "Le diable, nous a précisé Jeanne Bonneton qui à ce moment-là se préparait à rentrer chez les Clarisses, lui a donné un coup de poing et lui a cassé deux dents". La même anecdote a été racontée par l'abbé Perrier.
        
    Divan
    Le divan de Marthe (01/11/17)
    Le 25 mars 1928, Marthe est paralysée des jambes. Désormais, elle ne se lèvera plus. Elle est alitée pour la vie. Elle repose dans la chambre attenant à la cuisine, et qui donne sur la cour. Une pièce très pauvre : le sol n'est-il pas en terre battue ?
    Ce n'est que vers 1940-1942 qu'un plancher a été posé. Pendant ce temps d'aménagement, Marthe a été placée à la cuisine sous l'escalier qui monte au premier, cachée aux regards et surtout à la lumière par un rideau.
    Comme Marthe commence à se recroqueviller et que sa position couchée est inconfortable, elle imagine un divan sur mesure. Et elle écrit à sa cousine le 2 juillet 1928 : Je voudrais que l'on mette les dossiers de 45 à 50 cm de haut à cause de mes reines malades; largeur 90, ou 80 si l'on ne peut faire 90, mais pas moins large, surtout à cause de mes jambes repliées. Il me faut cela. Je veux également que l'on m'y mette quatre roulettes.
        
    Sainte Thérèse
    Les visites de sainte Thérèse de Lisieux (28/10/17)
    Marthe a vécu des moments imprévus; elle affirme en effet que sainte Thérèse de Lisieux en personne vint la visiter et la réconforter à trois reprises. Pour lui dire quoi? On ne connaît pas le détail de ces apparitions. On sait seulement qu'après celles-ci Marthe dit à sa famille : "Je crois que je ne vais pas mourir". Elle semble avoir reçu l'assurance qu'elle ira mieux et qu'elle devra prolonger dans le monde entier la mission de la carmélite de Lisieux. Le ciel est donc fermé pour l'instant à Marthe.
    En contant plus tard cette anecdote au Père Finet, elle dira en riant : "Oh ! La coquine ! Elle m'a tout laissé après !"
        
    Humour
    L'histoire de la queue de lapin (24/10/17)
    Si on essaye de cerner la personnalité de Marthe aux alentours de ses dix ans, on se rend compte qu'elle n'apparaît pas spécialement comme "une petite sainte", elle est comme un enfant, et comme tous les enfants : rieuse, sensible; elle sait taper du pied quand elle n'est pas contente ! Espiègle aussi... Un jour, à la foire de Châteauneuf, ne s'est-elle pas amusée à pendre une queue de lapin dans le dos d'un monsieur ?
        
    Vierge Marie
    L'histoire de la petite robe (23/10/17)
    Marguerite Lautru (une amie de Marthe Robin) donne ce témoignage :
        
    Nous nous entretenions de broderies. J'admirais les ouvrages qu'elle avait faits. Ils étaient si parfaitement exécutés qu'un jour je lui demandais de me broder une petite robe pour une de mes petites cousines.
        
    J'ai fait le dessin et elle me l'a remise un jour, la broderie étant terminée. J'ai achevé de la monter, mais je n'ai jamais vu Marthe ni broder, ni coudre.
    En l'offrant à ma cousine, je lui dis : "Ne détruisez jamais cette robe !" Ma cousine l'a gardée pendant des années dans une armoire...
        
    Bien des années après, peut-être dix, peut-être quinze, je ne sais plus, au cours d'une visite à Marthe, elle me dit: "Comment va votre petite cousine pour laquelle j'avais brodé une petite robe ?"... Cette question m'ayant intriguée, je vis ma cousine très rapidement après cet entretien; elle avait conservé précieusement la petite robe et me l'a rendue; elle s'était rappelée la recommandation.
        
    Peu après, je vais voir Marthe et je lui dis : "J'ai la petite robe que vous aviez brodée pour ma cousine".
    Je ne sais plus ce qu'elle m'a répondu.
    J'ai continué en lui disant : "Mais je ne vous ai jamais vu la broder !" Alors elle m'a répondu : "Mais ce n'est pas moi qui l'ai brodée !"
        
    Enhardie par mon pressentiment, je poursuis : "Mais qui l'a brodée ?" Et là très simplement, mais très nettement, elle me dit : "C'est la Sainte Vierge !" tout comme s'il s'agissait d'une chose banale... J'étais très émue.
        
    Cette petite robe, par son application, a obtenu beaucoup de guérisons...


  • Une rubrique pour essayer de mieux comprendre et de mieux combattre l'action du mal dans l'homme et dans le monde (mais gardons bien en mémoire cette phrase du père Dejaivfe : "Il est dangereux de ne pas croire à l'existence du démon. C'est encore plus grave de le voir partout !").
        

        
    Vie des Saints
    L'ENTREE DE MARTHE ROBIN DANS LE TIERS-ORDRE FRANCISCAIN (04/11/17)
    Le Père capucin (ndlr : il s'agit ici du Père Marie-Bernard) a demandé également à Marthe d'entrer dans le tiers-ordre de saint François. Ce qu'elle fit le 2 novembre 1928, date attestée par Jeanne Bonneton (...).
    L'influence bénéfique qu'a exercée le Père Marie-Bernard a été évidente. Tant et si bien que Marthe disait beaucoup de bien de lui. Elle conseilla à Gisèle Signé d'aller le voir à Lyon : "Dites-lui tout ce que vous avez sur le cœur, il vous comprendra. Allez-y !" Et faisant allusion à ses lectures nouvelles et à sa place de tertiaire dans l'Eglise, Marthe ajoutait : "Vous voyez, Gisèle, j'ai une autre orientation de vie !"
    Disons tout de suite, témoignages à l'appui, que le démon n'appréciait guère cette nouvelle orientation. Il en fut même si exécré que la nuit qui suivit l'entrée dans le tiers-ordre de saint François, c'est-à-dire entre le 2 et le 3 novembre 1928, il s'est passé quelque chose que certains considéreront digne d'être rangé dans les fables du Moyen-Age.
    Pourtant, il faut le rapporter aussi : Mme Robin qui couchait dans un lit, juste à côté du divan de sa fille, l'affirme : "Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais elle a poussé un cri épouvantable !" Un rêve ? Mais Marthe ne dort plus... Alors ? "Le diable, nous a précisé Jeanne Bonneton qui à ce moment-là se préparait à rentrer chez les Clarisses, lui a donné un coup de poing et lui a cassé deux dents". La même anecdote a été racontée par l'abbé Perrier.
        
    Homélie
    COMMENT FAIRE FUIR SATAN (29/09/17)
    Ce matin, au monastère des Clarisses de la ville où j'habite, le prêtre qui a célébré la Messe a dit une phrase très intéressante dans son homélie : "Entrer dans la louange fait fuir l'Adversaire".
        
    Satan
    SATAN HAIT LA PROPRETE ET L'ORDRE (20/01/17)
    Voici un extrait d'un article qui est paru dans le journal L'Echo de Medjugorje de novembre-décembre 2016 (traduit par mes soins à partir de l'anglais) :
    Parmi les divers témoins du dernier Festival des Jeunes de Medjugorje (ndlr : en 2016), il y avait Francesco Vaiasus, un italien qui a parlé de sa libération d'une obsession diabolique. Il a raconté comment, un jour, Satan s'était mis très en colère en voyant qu'il avait décidé de mettre de l'ordre dans la maison et de préparer le dîner pour sa femme avec beaucoup de soin.
    Cette expérience lui a fait comprendre à quel point Satan haïssait la propreté et l'ordre, et ce parce qu'il est en fait un esprit impur (cf. Luc 11, 24) qui se nourrit de tout ce qui est impur, désordonné et perverti, et en est la cause. De plus, l'Evangile nous enseigne que la saleté vient d'abord du cœur. Donc, même si nous soignons notre aspect extérieur, et même si nous embellissons le monde dans lequel nous vivons, la saleté vient d'abord du cœur (cf. Luc 11, 37).

        
    Yoga
    SOEUR EMMANUEL PARLE DU YOGA (05/10/16)
    Lors du direct du 3 octobre 2017, sœur Emmanuel a dit que le mot "Yoga" signifiait "union", mais que c'était une union avec le néant.
    Elle a dit également que les postures du Yoga n'étaient pas simplement une "gymnastique", comme certains adeptes le disent souvent, mais des postures orientées vers l'adoration des faux dieux.
        
    Medjugorje
    DON AMORTH, SATAN, JEAN-PAUL II, LE ROSAIRE, MEDJUGORJE ET VICKA (13/05/15)
    Voici un extrait de la lettre mensuelle de sœur Emmanuel du 13 mai 2015 :
    Cet hiver, j'ai rencontré le père Amorth, le célèbre exorciste de Rome.
    Celui-ci me raconta comment le démon exprime sa haine lorsqu'il invoque certains saints pour faciliter l'exorcisme.

    Par exemple, Satan ne supporte pas que l'exorciste invoque l'intercession de Jean-Paul II. Et comme le père Amorth lui demandait pourquoi, il répondit : "Parce qu'il m'a volé tant de jeunes !"
    Une autre fois, Satan lui déclara combien il détestait la prière du Rosaire : "A chaque Ave Maria, a-t-il précisé, je reçois un coup très douloureux derrière la nuque".
    Durant les temps spirituels forts à Medjugorje, il arrive parfois que des personnes tourmentées se mettent à crier. Cela était fréquent lors des missions de Jésus, comme on le voit dans l'Evangile. Ce trouble peut avoir diverses origines, mais parfois, il s'agit de présences démoniaques qui s'expriment à travers ces personnes.

    L'autre jour, lorsque Vicka priait longuement sur la foule rassemblée devant elle, une femme s'est mise à crier contre Vicka avec une horrible voix d'homme : "Je ne te supporte plus ! Arrête de prier ! Et puis tu pardonnes toujours ! Tu devrais être morte depuis longtemps ! Tais-toi !" etc.
    Ces cris de l'ennemi sont significatifs et même indicateurs. Satan décrit clairement ce qui le désarme ! Rien d'étonnant à ce que la prière et la pratique du pardon lui déplaisent tant : elles le rendent impuissant à nuire !

        
    Citation
    MARYAM DE BETHLEEM NOUS PARLE DE SATAN (13/05/15)
    Ayez grand soin de garder la tranquillité du cœur, parce que Satan pêche dans les eaux troubles (Maryam de Bethléem sera canonisée le 17 mai 2015).
        
    Citation
    LE VENERABLE MARCEL VAN NOUS PARLE DES ANGES DECHUS (06/05/15)
    Voici une citation du vénérable Marcel Van (1928-1959) :
    Il nous faut reconnaître que les Anges déchus ont toujours le pouvoir de se servir des dons spéciaux dont le Seigneur les a gratifiés en les créant. Le démon est très bon psychologue et autrement plus rusé que l'homme, puisqu'il est le père du mensonge.

        
    Révélation
    LA SAINTE VIERGE PARLE DE SATAN AU VENERABLE MARCEL VAN (16/04/15)
    Voici des paroles que la Vierge Marie a dites au vénérable Marcel Van (source : "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel) :
    Je reste la vraie Mère du démon et à l'exemple de la Trinité je suis toujours disposée à le reconnaître pour mon véritable enfant. Seul son orgueil fait qu'il ne consentira jamais à admettre qu'il en est ainsi...
    Mon enfant, jamais, absolument jamais je ne parle au démon avec dureté. Si je le faisais, mon petit Van, je ne mériterais pas d'être ta Mère (...). Moi-même, je n'ai pas non plus de haine pour le démon mais uniquement pour son péché. Le démon ne me reconnaîtra pas pour sa Mère mais je suis quand même sa vraie Mère.
    De même, la Trinité n'emploie jamais de paroles dures en parlant au démon. Le démon est vraiment digne de pitié, mais puisque jamais il n'acceptera cette pitié, il devra souffrir éternellement.
        
    Révélation
    JESUS PARLE DE SATAN AU VENERABLE MARCEL VAN (07/04/15)
    Voici des paroles que Jésus a dites au vénérable Marcel Van (source : "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel) >>

         

    ARCHIVES : 1 / 2
         

    Liens :

    Le site du père Joseph Verlinde >>

    L'enseignement de la Vierge de Medjugorje sur le mal >>


  • Des paroles de saints et de personnages connus dans l'Eglise...
        
    Passer par la tribulation
    Mieux vaut pour moi, Seigneur, passer par la tribulation, pourvu que tu sois avec moi, plutôt que de régner sans toi, de festoyer sans toi, de connaître sans toi la gloire (Saint Bernard).
        
    Les péchés qui requièrent un plus grand effort de pénitence
    Parmi les péchés qui requièrent un plus grand effort de pénitence et de conversion, il faut évidemment compter ceux qui ont porté atteinte à l'unité voulu par Dieu pour son peuple (Saint Jean-Paul II).
        
    Jésus n'aime pas du tout nous voir troublés
    Jésus n'aime pas du tout nous voir troublés; il veut simplement que nous soyons conscients de notre impuissance, et que nous mettions en lui toute notre confiance (Vénérable Marcel Van).
        
    Comment Dieu opère dans nos âmes
    Il faut bien savoir et bien se persuader que Dieu n'opère dans nos âmes que selon le degré de nos opérations, de nos désirs, de nos actes intérieurs produits à cette fin. Un vase prend de l'eau à une fontaine selon sa capacité (Saint curé d'Ars).
        
    Les francs-maçons
    Joseph Pichette raconte cette anecdote concernant saint frère André :
    Il me disait un jour, alors que je lui parlais d'un franc-maçon que je connaissais : "Dites-lui de prier Dieu de lui donner la foi" (Saint frère André).
        
    Si tu es malade...
    Si tu es malade, comprends que c'est pour l'honneur de Dieu qu'on te sert (Saint Benoît).
        
    Tout faire avec Jésus
    Je fais tout avec Lui... que je balaie, que je travaille ou que je sois à l'oraison, je trouve tout bon et délicieux, puisque c'est mon Maître que je vois partout (Sainte Elisabeth de la Trinité).
        
    Les trois sources qui ont irrigué la vie intérieure de l'Abbé Pierre
    Trois sources ont irrigué ma vie intérieure : le peuple juif, qui par la Bible m'a appris à croire en Dieu unique, juste et miséricordieux; l'Eglise, qui m'a donné la certitude que l'Eternel est Amour et ne cesse de se manifester parmi nous; Emmaüs, où vivant avec les plus meurtris, j'ai le plus intimement rencontré Jésus-Christ (Abbé Pierre).
        
    Quand nous sentons que nous n'avons pas de confiance en Dieu
    Quand nous sentons que nous n'avons pas de confiance en Dieu, il faut aller en prendre dans son cœur, car Notre Seigneur en a tout plein (Saint François de Sales).
        
    Se tromper par excès de bonté
    Je préfère mille fois me tromper par excès de bonté que faire des miracles sans être bonne (Sainte Mère Teresa).


  • Les dernières nouvelles de Medjugorje (les voyants, les franciscains, l'évêque, les confidences, les événements importants...).

    Les derniers messages
    donnés par la Sainte Vierge >>

        
        
    Détail :
    Messages du 25  / Messages du 2
    Messages annuels
     / Messages quotidiens

      
     
       
    Le 21 novembre
    Le 17e anniversaire de la mort du Père Slavko (info: SITE OFFICIEL DE MEDJUGORJE)
    Le vendredi 24 novembre, à l'occasion du 17e anniversaire de la mort du Père Slavko Barbaric, il y aura un Chemin de Croix à 14h, sur le Mont Krizevac. Par ailleurs, une Messe sera célébrée à son intention, à 18h, à l'église Saint-Jacques.
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-L'Eglise fête aujourd'hui la Présentation de Marie.
    2)-Les apparitions de Betania (au Vénézuela) ont été officiellement reconnues par l'Eglise il y a 30 ans aujourd'hui.
    3)-Les accords de Dayton (qui ont mis fin à la guerre de Bosnie) ont été signés le 21 novembre 1995.
    4)-C'est aujourd'hui la Journée Mondiale de la télévision.
        
    Le 20 novembre
    Le renouvellement spirituel de la paroisse de Medjugorje (info : SITE OFFICIEL DE MEDJUGORJE)
    Le samedi 18 novembre, comme chaque année, une journée de récollection pour le renouvellement de la paroisse de Medjugorje a été organisé. Après le repas de midi, les participants se sont rendus au Village de la Mère où on leur a parlé de la vie du Père Slavko Barbaric.
    Prions pour la France (info : CHERE GOSPA)
    La prochaine prière de la série "Prions pour la France avec Marie" sera publiée le vendredi 24 novembre. Elle a été écrite par Letizia Centorbi, une jeune italienne qui habite à Canicatti (en Sicile). En 2017, Letizia a donné son témoignage au Festival des Jeunes de Medjugorje. Elle fait également partie de la chorale du Mladifest, compose ses propres chansons, enregistre des CD et anime de nombreuses rencontres de prière. Plus d'infos sur la page FaceBook "Chère Gospa" >>
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-Il y a 130 ans aujourd'hui, sainte Thérèse de l'Enfant Jésus demandait au Pape Léon XIII d'entrer au Carmel à l'âge de 15 ans.
    2)-C'est aujourd'hui la Journée Internationale des droits de l'enfant.
        
    Le 18 novembre
    Radio Mir fête ses 20 ans (info : SITE OFFICIEL DE MEDJUGORJE)
    La radio de Medjugorje - Radio Mir - est née le 25 novembre 1997. Elle s'apprête donc à fêter ses 20 ans d'existence. Au début, la station retransmettait le programme du soir de la paroisse de Medjugorje dans un rayon de 800 mètres. Aujourd'hui, les programmes sont retransmis dans le monde entier, et ce 24h/24. A l'occasion de cet anniversaire, une chorale de Zagreb donnera un concert le 25 novembre, dans la salle Jean-Paul II, à 19h30.
        
    Le 17 novembre
    Le plus beau chien du monde 2017 (info : SARAJEVO TIMES)
    Du 8 au 12 novembre, à Leipzig (en Allemagne), s'est tenu le Concours Canin Mondial 2017. Plus de 31 000 chiens de 73 pays du monde ont participé. Le gagnant est un chien appartenant à l'éleveur Damir Badrova, de Livno (en Bosnie). L'animal s'appelle Tornjak Vikon. Voir une photo sur la page FaceBook "Chère Gospa" >>
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    C'est aujourd'hui la Journée Mondiale de la prématurité.
        
    Le 16 novembre
    Une université irlandaise organise un pèlerinage à Medjugorje (info : THE IRISH NEWS)
    Ce trimestre, 20 étudiants de l'université de la Sainte Trinité, à Cookstown, en Irlande, se sont rendus en pèlerinage à Medjugorje. Ils ont participé au programme de la paroisse, ont écouté le témoignage de Nancy Latta ainsi que celui des jeunes du Cénacle... Ces vingt jeunes ont été accompagnés par les frères franciscains de la communauté de Derry. Plus d'infos ici >>
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    C'est aujourd'hui la Journée Internationale de la tolérance.
        
    Le 15 novembre
    Il neige à Sarajevo (info : SARAJEVO TIMES)
    Hier, il a neigé sur Sarajevo. A 20h, de nombreuses rues de la capitale étaient toutes blanches. La météo annonce cependant que la neige ne restera pas longtemps (sauf au-dessus de 500 mètres). Puisque l'on parle de neige, j'en profite pour signaler que la voyante Ivanka Elez est actuellement au Québec.
        
    Le 14 novembre
    Un documentaire sur Sarajevo récompensé aux Etats-Unis (info : SARAJEVO TIMES)
    Le documentaire de Tarik Hodzic : "Scream for me Sarajevo" vient de remporter le prix du meilleur documentaire au Festival du Film de Chicago (qui a eu lieu du 9 au 12 novembre). C'est le 9e récompense obtenu par ce documentaire jusqu'à aujourd'hui.
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-L'Eglise fête aujourd'hui saint Nikola Tavelic.
    2)-Il y a trois ans aujourd'hui commençait le 1er Mladifest polonais. Cette grande rencontre a rassemblé 700 jeunes venus de 122 villes de Pologne.
        
    Le 13 novembre
    Deux témoignages de guérisons à Medjugorje (info : IN GOD'S COMPANY)
    Le Père Edward Sousa vient de mettre en ligne une vidéo dans laquelle vous pourrez entendre deux témoignages de guérisons qui ont eu lieu à Medjugorje. La première histoire est racontée par Miki Musa et la seconde par Artie Boyle. A découvrir ici (en anglais) >>
    Prions pour la France (info : CHERE GOSPA)
    La prochaine prière de la série "Prions pour la France avec Marie" sera publiée le vendredi 17 novembre. Elle a été écrite par Bruno Temil et Irène Bergamasco. Bruno et Irène sont deux organisateurs de pèlerinages très connus à Medjugorje. Ils habitent dans le nord-est de l'Italie (dans la province d'Udine). Vous pourrez trouver des liens et des photos sur la page FB "Chère Gospa" >>
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-L'acteur Gérard Butler, qui soutient fortement l'association Mary's Meals, a 48 ans aujourd'hui.
    2)-C'est aujourd'hui la Journée Mondiale de la gentillesse.
        
    Le 11 novembre
    Mary's Meals en Ethiopie (info : MARY'S MEALS)
    L'association Mary's Meals donne maintenant des repas aux enfants d'Ethiopie. Cette association est donc présente dans 15 pays du monde, désormais.
    L'Adoration du mardi 7 novembre à Medjugorje (info : MARIA PIA RAMELETTI)
    Le mardi 7 novembre 2017, c'est le Père Dragan Ruzic qui a animé le temps d'Adoration du Saint Sacrement à Medjugorje. Si vous voulez voir la vidéo, cliquez ici >>
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-
    L'Eglise fête aujourd'hui saint Martin. En Croatie, les enfants font du porte-à-porte pour demander des bonbons. A noter que saint Martin est né en Pannonie (l'actuelle Hongrie) en 316.
    2)-
    Le Père Livio Fanzaga, le responsable de Radio Maria, a 77 ans aujourd'hui. Bon anniversaire !
        
    Le 10 novembre
    Le 18e séminaire pour les couples mariés (info : SITE OFFICIEL DE MEDJUGORJE)
    Le 18e séminaire international pour les couples mariés (qui se terminera le 11 novembre, à Medjugorje) rassemble actuellement plus de 200 personnes. Les participants viennent de 16 pays du monde : l'Ukraine, l'Autriche, la Hongrie, la Belgique, la France, les USA, le Salvador, la Suisse, le Honduras, l'Equateur, la Pologne, la Slovaquie, l'Italie, l'Allemagne, la Croatie et la Bosnie.
    Mémento (info : AGENDA CHERE GOSPA)
    1)-Le Père Marinko Sakota est devenu le responsable de la paroisse de Medjugorje il y a 5 ans aujourd'hui.
    2)-C'est aujourd'hui l'anniversaire de Kristina, l'aînée des trois enfants de la voyante Ivanka. Kristina a 30 ans ce vendredi. Bon anniversaire !
        

    Liens :
    Vidéos >>
    Piqûre de rappel >>

    A l'écoute des voyants
     >>

    A la lumière de Medjugorje
    >>

    Les petites fleurs de la Gospa
    >>
          
    Voir aussi :
    Mir >>
    I love Medj
    >>

    Les statistiques 
    >> 
    Portraits inattendus des voyants >>


  • Voici les dates des trois prochains pèlerinages Maranatha à Medjugorje :
        
    1-Du samedi 7 au samedi 14 avril 2018
    Thème : "Le miracle et l'extraordinaire chez les chrétiens".
        
    2-Du samedi 15 au samedi 22 septembre 2018
    Thème : "La paix ça s'apprend".
        
    3-Du samedi 10 au samedi 17 novembre 2018
    Thème : "La vie après la vie".
        
    Lien :
    Plus d'infos sur le site de Maranatha >>