• REVUE DE PRESSE : La vertu qui exige le plus d'efforts ("Sainte Rita")

    Des articles parus dans la presse régionale, nationale, internationale... 
         
         
    Sainte Rita
    LA VERTU QUI EXIGE LE PLUS D'EFFORTS ("Sainte Rita" de mai 2017 / extrait d'un article du Père Pierre Descouvremont intitulé : "Prier tout simplement")

    Extrait : On demandait à l'abbé Agathon : "Père, quelle est dans la vie la vertu qui exige le plus d'efforts ?" Il répondit à ses frères : "Croyez-moi, j'estime qu'il n'y a rien qui demande plus d'efforts que de prier Dieu. Car chaque fois que l'homme veut prier, les ennemis cherchent à l'en détourner; ils savent que l'on ne peut résister que si l'on prie Dieu. Et, quelque genre de vie vertueuse que l'homme poursuive, il trouvera son repos, s'il y persévère; quant à la prière, elle réclame le combat jusqu'au dernier soupir".
        
    La Croix
    AUJOURD'HUI, ON NE MEURT PAS QUE DE FROID ("La Croix" du 21 mars 2017)
    Article : Aujourd'hui, je vous invite à une Pensée, une Prière, vers les 501 morts de la rue recensés en 2016. 501 décès en France de personnes "SDF" ont été signalés au Collectif Les Morts de la rue pour l’année 2016. Ils sont probablement bien plus nombreux. Elles et ils sont morts à 49,6 ans en moyenne, soit trente ans plus tôt que la moyenne des Français. 46 femmes figurent dans cette liste, soit 9 % des décès. 11 étaient mineurs, dont 6 avaient moins de 5 ans.
    Ces personnes sont décédées le plus souvent de causes violentes (accident, suicide, agression, noyade…) ou de maladie. Elles et ils sont morts sur la voie publique ou en abri de fortune, comme un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier, le métro; mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement. Elles et ils ont vécu en moyenne douze ans à la rue avant de mourir. Pour la très grande majorité, ils et elles avaient des liens avec leur entourage : voisinage, amis, maraudes, accueil de jour, famille...

        
    Sainte Rita
    UNE MIRACULEE DE LA ROUTE ("Sainte Rita" de décembre 2016 / témoignage d'une lectrice)
    Témoignage : Je ne trouverai jamais de mots assez grands pour remercier sainte Rita. En effet, elle a intercédé auprès du Seigneur pour la protection de ma petite-fille suite à un terrible accident de la route.
    Le Vendredi Saint 6 avril 2012, à six heures du soir, celle-ci rentrait de son travail au camping. Une voiture, conduite par une jeune conductrice, lui a refusé la priorité... Sa voiture a été fracassée sous l'impact et rendue complètement inutilisable.
    Les pompiers, le Samu, ont mis des heures à l'extraire de son véhicule. Transportée aux urgences en hélicoptère, dans le coma, son pronostic vital était engagé.
    Après des semaines de coma et des mois de rééducation fonctionnelle, elle vient de reprendre le travail. Elle est restée sans séquelles !
    A l'époque de son accident, je venais de lui offrir le porte-clef de sainte Rita qu'elle avait mis à son trousseau de clef. Je suis sûre que cela lui a sauvé la vie.
    Ma petite-fille est une petite Miraculée de la route.
    Un grand merci à sainte Rita !
        
    Famille chrétienne
    LA BAGUETTE SUSPENDUE ("Famille chrétienne" de décembre 2016 / info de Benoît Penicaut)
    Info : Le principe est simple : dans certaines boulangeries, vous pouvez acheter une "baguette suspendue", celle-ci sera gardée par le boulanger pour être ensuite donnée aux plus démunis. Une bonne idée solidaire, simple et concrète qui s'applique aussi aux cafés : le "café en attente". Et si, à l'approche de Noël, vous proposiez à votre boulanger de mettre cette bonne idée en place ?
        
    Famille chrétienne
    LA WORLD CLERICUS CUP 2016 ("Famille chrétienne" de juin 2016 / fioretti du foot)
    Article : Sous l'impulsion du Cardinal Bertone, surprenant fan de football, une Coupe du Monde des religieux a lieu chaque année depuis 2007 à deux pas du Vatican. Seize équipes nationales, composées de séminaristes et de membres de congrégations installés à Rome, s'affrontent sur le gazon vert. Cette année, les Français du PSG (Pontificum Seminarium Gallicum) n'ont pas brillé, encaissant notamment un 10-0 face aux joueurs de l'Université Pontificale Grégorienne. Le confessionnal a dû chauffer...
        
    Sainte Rita
    TEMOIGNAGE D'UNE LECTRICE DE LA REVUE SAINTE RITA ("Sainte Rita" de juillet-août 2016 / témoignage d'une lectrice)
    Témoignage : Je ne trouverai jamais de mots assez grands pour remercier Sainte Rita qui a intercédé auprès de Dieu pour la protection de ma petite-fille. Elle est sortie indemne d'un grave accident de voiture.
    Le mercredi 6 avril, elle partait travailler en voiture et un camion l'a percutée alors qu'elle avait la priorité. Elle a réussi à s'extraire de son véhicule, complètement inutilisable, et n'a rien eu à part le choc et quelques meurtrissures !
    Elle aurait dû avoir avec elle sa fillette de 3 ans qu'elle mène d'habitude à la garderie. Mais son mari étant en congé, il gardait la petite ce jour-là.
    Dans son sac, elle avait le calendrier de poche de Sainte Rita. Elle est très croyante comme toute sa famille.
    Il faut toujours prier, garder la foi et avoir confiance. Dieu est toujours présent ! Louange à toi Seigneur.
    Une mamie.

        
    Pèlerin
    LES COURRIELS CONSOMMENT DE L'ENERGIE ("Pèlerin" du 10 mars 2016 / article d'Eyoum Nganguè)
    Article : Chaque fois qu'un mail (courrier électronique) est envoyé, il parcours des centaines de kilomètres à travers le cyberespace qui, lui, fonctionne grâce à des serveurs hyperpuissants, gros consommateurs d'énergie. Il faut aussi prendre en compte la consommation des équipements (ordinateurs, câbles, etc.) permettant sa circulation. Ainsi, l'empreinte carbone d'un mail sans pièce jointe est de 4g de CO2.
        
    Sainte Rita
    LE CHAT DE LA CATHEDRALE DE BLOIS ("Sainte Rita" de septembre 2015 / article de Michel Lemay intitulé : "Un chat pieux")
    Article : Le 4 janvier 2015, pendant la messe dominicale célébrant l'Epiphanie, c'est-à-dire l'arrivée des rois mages venus adorer l'Enfant-Jésus à Bethléem, un chat est entré dans la cathédrale de Blois. Un félin sans doute assez pieux car il en était, semble-t-il, à sa troisième visite des lieux en quelques jours...
    L'animal s'est avancé vers le chœur et, ayant probablement eu vent que le siège épiscopal du diocèse était encore vacant et souhaitant peut-être assurer l'intérim, il est allé s'installer confortablement sur le fauteuil réservé habituellement à l'évêque. Un servant de messe l'a gentiment transporté à l'extérieur de l'édifice.
    Une semaine plus tard, le nouvel évêque de Blois, Mgr Jean-Pierre Batut, remplaçait enfin ce chat plein de bonne volonté ! 
        
    ARCHIVES >>