• Quelques réflexions très personnelles sur les mystères lumineux du Rosaire.
        

        
    Réflexion
    UNE ASTUCE POUR COMMENCER LA RECITATION DES MYSTERES LUMINEUX (25/02/15)
    A Medjugorje, la Sainte Vierge nous a demandé de prier chaque soir le Rosaire (les Mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux). Ce Rosaire quotidien, nous le commençons toujours en récitant le Credo, un Notre Père et trois Je vous salue Marie.
    Quand je récite les Mystères Lumineux, le matin, j'ai pris l'habitude de remplacer le Credo par l'invocation du Psaume 69 : "Dieu, viens à mon aide; Seigneur, à notre secours" (ce qui évite de dire le Credo deux fois dans le même Rosaire). Je trouve que cette petite astuce est assez pratique et je vous la signale au cas où elle vous intéresserait.
    Le Pape Jean-Paul II parle de cette possibilité dans sa lettre apostolique intitulée : "Le Rosaire de la Vierge Marie" (au paragraphe 37) :
    Dans la pratique courante, les manières d'introduire le Rosaire sont variées, selon les différents contextes ecclésiaux. Dans certaines régions, on commence habituellement par l'invocation du Psaume 69 : "Dieu, viens à mon aide; Seigneur, à notre secours", comme pour nourrir chez la personne qui prie l'humble conscience de sa propre indigence; dans d'autres lieux, au contraire, le Rosaire débute par la récitation du credo, comme pour mettre la profession de foi au point de départ du chemin de contemplation que l'on entreprend. Dans la mesure où elles disposent bien l'esprit à la contemplation, ces formes et d'autres semblables sont des usages également légitimes.

        
     
    Réflexion
    LES MYSTERES LUMINEUX DU ROSAIRE ET LA TOILETTE MATINALE (22/02/15) 
    Le matin, on commence généralement par faire un petit brin de toilette. Pour cette raison également, je trouve que c'est une bonne chose de prier les mystères lumineux du Rosaire le matin.
    En effet, le premier mystère lumineux est le Baptême de Jésus. Or, penser à ce moment où Jésus a été plongé dans le Jourdain est quelque chose qui s'harmonise bien, je trouve, avec la toilette matinale. C'est comme si l'on faisait une petite "toilette spirituelle", d'une certaine façon ! Essayez et vous verrez ! Ça fait un bien fou !
        

    Réflexion
    LES MYSTERES LUMINEUX DU ROSAIRE ET LE SACREMENT DE L'EUCHARISTIE (21/02/15)
    Comme nous le savons, les mystères lumineux du Rosaire se terminent par le mystère de l'Institution de l'Eucharistie. Pour cette raison, je trouve qu'il y a quelque chose de très beau à prier ces mystères chaque matin. En effet, cela nous permet de commencer notre journée juste après avoir médité sur le sacrement de l'Eucharistie... et c'est là une excellente manière de nous préparer à répondre à cet appel important que la Vierge nous a lancé à Medjugorje : "
    Je désire que la Sainte Messe soit pour vous le cadeau de la journée. Attendez-la, désirez qu'elle commence. Jésus lui-même se donne à vous pendant la Messe. Ainsi, aspirez à ce moment où vous êtes purifiés" (le 30 mars 1984).

        
    Réflexion
    LES MYSTERES LUMINEUX DU ROSAIRE ET LA VIE PROFESSIONNELLE (16/02/15)  
    Le 27 janvier 1984, la Vierge de Medjugorje a donné à la voyante Jelena des consignes concernant la prière du matin. Elle a dit notamment :
    "Et si c'est possible, il serait bon de prier un chapelet".
    Plus j'y pense, et plus je suis convaincu que ce chapelet du matin devrait être consacré aux mystères lumineux du Rosaire. En effet, les mystères lumineux sont une méditation de la vie publique de Jésus. Or, comment pourrions-nous mieux commencer notre journée qu'en pensant à ce que Jésus lui-même a fait pendant sa vie ?
     
        
    Medjugorje
    MARIJA ET IVANKA PARLENT DES MYSTERES LUMINEUX DU ROSAIRE (08/02/15)

    Voici un extrait d'une interview que la voyante Marija a accordée à Krésimir Sego dans son livre "A conversation with the visionaries" (2011 / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).

    Pas à pas, la Gospa nous a invités et encouragés à prier le Rosaire - sa prière préférée. Avec une grande joie, nous avons commencé à prier les mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux.

    Plus tard, la Gospa nous a encouragés à prier les quatrièmes mystères, les mystères Lumineux que le Pape Jean-Paul II nous a donnés.

    En priant le Rosaire, nous méditions et vivions la vie de Jésus.

    Peu de temps a passé, et la Gospa nous a demandé de prier le Rosaire chaque jour.
        
    Voici un extrait d'une rencontre avec Ivanka qui a eu lieu à Sacramento (en Californie, aux USA) le 15 mai 2010 (source : Forum de Sean Bloomfield / traduit par mes soins à partir de la version anglaise). 
    Une personne pose la question suivante à Ivanka : Et maintenant qu'il y a les mystères Lumineux du Rosaire, devons-nous prier les quatre mystères chaque jour ?
    La réponse d'Ivanka : "Bravo ! Si vous faites cela, c'est bien ! Continuez comme ça. S'il vous plaît, pensez à nous et à nos familles pendant que vous priez, et je prierai pour vous !"
    L'intégralité de la rencontre
    >> 
        
    Réflexion
    LES MYSTERES LUMINEUX DU ROSAIRE ETAIENT DANS LE PLAN DE LA VIERGE (07/02/15)
    Le Pape Jean-Paul II a introduit les mystères lumineux du Rosaire en 2002.
    Mais dès le 27 janvier 1984, la Vierge de Medjugorje a donné à la voyante Jelena des consignes concernant la prière du matin. Elle a dit notamment : "Et si c'est possible, il serait bon de prier un chapelet".
    Puis, le 8 octobre 1984, elle a dit à Jakov
    : "Priez le Rosaire chaque soir".
    En lisant ces deux messages (qui ont donc été donnés la même année), on peut se poser la question suivante : le fait que la Vierge ait demandé que l'on prie un chapelet le matin et le Rosaire le soir (alors même qu'il n'y avait que trois mystères) n'est-il pas un signe que les mystères lumineux du Rosaire étaient déjà dans son plan ? Autrement dit, cela n'est-il pas un signe que la Vierge souhaiterait que nous récitions les mystères lumineux le matin et les trois autres mystères (joyeux, douloureux et glorieux) le soir ?
     


  • Voici un extrait d'une interview que la voyante Marija a accordée à Krésimir Sego dans son livre "A conversation with the visionaries" (2011 / traduit par mes soins à partir de la version anglaise).

        

    Pas à pas, la Gospa nous a invités et encouragés à prier le Rosaire - sa prière préférée. Avec une grande joie, nous avons commencé à prier les mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux.

    Plus tard, la Gospa nous a encouragés à prier les quatrièmes mystères, les mystères Lumineux que le Pape Jean-Paul II nous a donnés.

    En priant le Rosaire, nous méditions et vivions la vie de Jésus.

    Peu de temps a passé, et la Gospa nous a demandé de prier le Rosaire chaque jour.
        
    Voici un extrait d'une rencontre avec Ivanka qui a eu lieu à Sacramento (en Californie, aux USA) le 15 mai 2010 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
        
    Une personne pose la question suivante à Ivanka : Et maintenant qu'il y a les mystères Lumineux du Rosaire, devons-nous prier les quatre mystères chaque jour ?
    La réponse d'Ivanka : "Bravo ! Si vous faites cela, c'est bien ! Continuez comme ça. S'il vous plaît, pensez à nous et à nos familles pendant que vous priez, et je prierai pour vous !"
        
    L'intégralité de la rencontre
    >>


  • Une petite pensée de votre serviteur...
        


  • Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu'à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s'était pas déchiré (Jean 21, 11).
        
    Savez-vous comment il nous est possible - à nous, aujourd'hui - de recevoir des grâces en très grande quantité ? Oui, savez-vous comment il nous est possible de faire une "pêche miraculeuse" et, à l'instar de Pierre, de ramener cent cinquante-trois gros poissons dans notre filet ?
        
    C'est très simple. Il nous suffit de réciter chaque jour notre Rosaire complet avec le coeur (mystères joyeux, douloureux et glorieux).
    Cent cinquante-trois, c'est le nombre exact de "Je vous salue Marie" que contient le Rosaire. Vous l'aviez remarqué ?
    Or, comme le disait Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus : "On obtient de Dieu autant qu'on en espère !"


  • La Vierge de Medjugorje nous demande de prier le Rosaire complet chaque jour (c'est à dire : les mystère joyeux, les mystères douloureux et les mystères glorieux).
        
    C'est très bien, quand on est débutant, de commencer en disant simplement un chapelet quotidien. Cela permet de progresser "en douceur".
    Simplement, il ne faut pas en rester là.
        
    Pour moi, dire uniquement un chapelet par jour, c'est faire un repas incomplet.
    C'est un peu comme une personne qui, à chaque repas de midi, mangerait soit l'entrée, soit le plat principal, soit le fromage et le dessert (et ceci en variant en fonction des jours).
    Je n'irais pas jusqu'à dire que cette personne est mal nourrie (car le chapelet est quelque chose de très bien et de très important), mais il est évident qu'elle ne mange pas équilibré.