• Voici une photo qui a été prise le 7 décembre 1987 à Bijakovici (à côté de Medjugorje) par une pèlerine québécoise prénommée Micheline qui faisait partie du groupe de Daria Klanac.
        
    Tout le groupe a été émerveillé par cette rose qui résistait au froid, au bout de sa branche fragile.
        
    Au Québec, après avoir développé la photo, au cœur même de la fleur, on pouvait distinguer un visage de femme caché au creux d'une merveilleuse coiffe faite sur mesure (source : "Lettre intime à mes pèlerins", de Daria Klanac).

        
    La photo >>
    Le livre de D. Klanac >>


  • Voici une histoire racontée par June Klins dans sa Newsletter de décembre 2014 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
        
    Barb Lannin, qui habite à Howell (dans l'état du Michigan, aux Etats-Unis), n'est pas seulement l'une des membres de mon groupe de prière sur Internet, le groupe qui est associé à celui d'Ivan à Medjugorje (ndlr : June Klins parle ici de l'Internet International Prayer group "Queen of Peace"), mais elle fait également partie de mes amis sur Facebook !
        
    Je lui ai écrit pour lui demander l'autorisation de raconter son histoire. Elle m'a répondu : "Vas-y !" Voici donc l'histoire de Barb :
        
    Alors qu'il était hospitalisé - ce devait être en mai ou en juin 2008 - mon mari Scott se trouvait à l'hôpital pour un problème de genoux ou de remplacement d'une prothèse de hanche.
    Il a dû subir plus de 20 interventions depuis 1994 et il a reçu le sacrement des malades plusieurs fois.
        
    Ce soir-là, des gens qui nous avaient emmenés à Medjugorje sont venus rendre visite à Scott.
    Au moment de s'en aller, je les ai raccompagnés jusqu'à l'ascenseur, puis je suis revenue dans la chambre.
        
    C'était très étrange parce que, normalement, il aurait dû y voir plusieurs infirmières dans la salle de soin qui se trouvait juste à droite de la chambre de Scott. Mais il n'y avait personne.
        
    Je suis donc entrée dans la chambre et Scott m'a demandé : "Est-ce que tu l'as vue ?"
    Je lui ai demandé : "Qui ?"

    Il m'a dit : "Vicka".
    Je lui ai dit : "Mais de quoi est-ce que tu parles ?"

    Et il m'a dit à nouveau : "Vicka, la voyante de Medjugorje! Elle était juste là, vers la porte, et elle me souriait. Elle portait une chemise rose et elle me souriait. Elle n'a pas dit un mot. Elle m'a simplement souri".
        
    Barb a expliqué que son mari n'était pas catholique et qu'elle-même s'était détournée de l'Eglise à l'époque de leur pèlerinage à Medjugorje, en 2006.
        
    Puis, elle a ajouté : "Cette expérience a changé nos deux vies pour toujours. Je suis revenue vers l'Eglise et Scott est devenu catholique. Aujourd'hui, je fais partie de deux groupes de prière Medjugorje, et nous diffusons le message de Medjugorje à chaque fois que l'occasion se présente".


  • Une petite réflexion très personnelle sur le phénomène des statues de la Vierge Marie qui pleurent des larmes de sang...
        
    Depuis très longtemps, la Vierge Marie apparaît dans le monde pour appeler les hommes à la conversion, mais personne ne l'écoute. Personne ne veut pleurer sur ses péchés. Les hommes préfèrent continuer à faire le mal.
        
    Et voilà que des statues de la Vierge (comme celle de Civitavecchia, en Italie) se mettent à pleurer "à notre place" !
        
    Depuis très longtemps, la Vierge Marie apparaît dans le monde pour appeler les hommes à être lumière, mais personne ne veut l'écouter. Personne ne veut s'ouvrir aux rayons chauds du soleil. Les hommes préfèrent continuer à marcher dans l'obscurité.
        
    Et voilà que des statues de la Vierge (comme celle de la voyante Vicka, à Medjugorje) se mettent à briller "à notre place" !

        
    Tous ces phénomènes extraordinaires, qui semblent se multiplier à notre époque, sont-ils si étonnants que cela ? Est-ce si surprenant, en ces temps où l'indifférence règne dans les coeurs, que des statues de la Vierge (qui sont faites en plâtre ou en pierre) pleurent ou brillent ainsi "à la place des hommes" ?
    Pas vraiment. En effet, Jésus lui-même nous a averti que de telles choses se produiraient lorsqu'il nous a dit dans l'Evangile : "Je vous le dis : si eux se taisent, ce sont les pierres qui crieront" (Luc 19, 40).
        
    Lien :
    Prière pour la France F155
    >>


  • Il y a des gens qui disent que les apparitions de Medjugorje sont fausses et que c'est uniquement la prière des pèlerins qui leur permet d'obtenir des grâces.

        

    En regardant la statue du Christ Ressuscité de Medjugorje - dont le genou droit suinte une huile miraculeuse depuis l'année 2002 -, je me pose deux petites questions :

    1

    Quelle "prière" cette statue d'acier (qui n'a ni chair, ni sang, ni âme) a-t-elle bien pu "faire" pour obtenir la grâce de suinter une huile miraculeuse ?

    2

    Si les apparitions sont fausses, pourquoi Dieu permet-il qu'une statue suinte une huile miraculeuse justement à cet endroit, sachant que ce phénomène, à lui seul, va immanquablement attirer des pèlerins dans le sanctuaire ?

       

    Le fait de ne pas croire à Medjugorje fait toujours surgir des incohérences qui sont tellement énormes que je m'étonne qu'elles ne sautent pas immédiatement aux yeux des détracteurs du sanctuaire.

        

    Lien :

    Voir une photo ici >>


  • Voici une info parue dans le bulletin de liaison des Enfants de Medjugorje n°84 (printemps 2008).

        

    Dans les années 80, les sœurs du Saint Sacrement de Monza (en Italie) ont demandé à une voyante de Medjugorje de pouvoir se rendre dans le sanctuaire de la Reine de la Paix (bien qu'elles étaient cloîtrées). La Vierge a répondu ceci :

    L'extraordinaire distrait, l'ordinaire édifie.

      

    Une semaine plus tard, le voyant Jakov se trouvait à Monza et une amie des sœurs s'est arrangée pour qu'il se rende au monastère. Il a reçu son apparition dans leur chapelle. Conclusion : avec Dieu, plus on renonce, plus on reçoit !