• UNE TRES BELLE HISTOIRE TOGOLAISE

    Une très belle histoire togolaise parue dans la revue "Nouvelles de famille" ( juin 2008).

         

    Un jour, un vieux sage togolais fut engagé pour donner une formation sur la gestion du temps à un groupe de dirigeants de grosses entreprises.

       

    Il leur dit : "Nous allons réaliser une expérience". Du dessous de la table, il sortit un immense pot de verre qu'il plaça devant lui.

    Il sortit ensuite une douzaine de gros cailloux et les déposa un par un dans le pot.

    Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il lui fut impossible de rajouter un cailloux de plus, il demanda à ses élèves : "Est-ce que le pot est plein ?" Ils lui répondirent : "Oui".

       

    Alors, il se pencha de nouveau et sortit de dessous la table un récipient garni de graviers. Il versa ces graviers sur les gros cailloux et ils s'infiltrèrent entre les cailloux jusqu'au fond du pot.

    Alors, il demanda à nouveau à ses élèves si le pot était plein. Ils répondirent : "Oui".

      

    Cette fois, il sortit de dessous la table un sac de sable qu'il versa dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.

    Encore une fois, il demanda : "Est-ce que le pot est plein ?" Tous ses élèves lui répondirent : "Oui".

      

    Alors, le vieux sage prit un pichet d'eau et remplit le pot jusqu'à raz bord.
         

    Levant les yeux vers ses élèves, il demanda : "Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?"

    Le plus audacieux des élèves répondit : "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire".

       

    "Non !", répondit le vieux sage. "Ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne peut pas faire tout rentrer car il n'y a plus d'interstices pour ajouter le gravier, puis le sable, puis l'eau. Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir sa vie. Si on donne la priorité aux peccadilles (le gravier, le sable...), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie. Alors, n'oubliez pas de vous poser la question : quels sont les gros cailloux de ma vie ? Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot, dans votre vie".