• VIVRE LA CONFESSION : La joie de la confession

    Des messages de la Vierge, des paroles de saints, des idées découvertes ici ou là (sermons, groupes de prière, revues...) pour nous aider à mieux vivre la Confession.
        

         
    Pensée
    LA JOIE DE LA CONFESSION (23/05/17)
    une petite pensée personnelle :
    La confession, c'est un peu comme un retour d'exil. Et la joie du pécheur pardonné, c'est un peu celle du peuple juif revenant à Jérusalem : "Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, nous étions comme en rêve ! Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie" (Psaume 125).
        
    Citation
    LE PARDON EST LE NOM DE L'AMOUR QUI N'EST PAS AIME (11/04/17)
    Voici une très belle citation du Cardinal Lustiger : "Le pardon est le nom de l'amour qui n'est pas aimé, qu'aucune offense ne décourage et qui offre inlassablement la paix".
        
    Medjugorje
    MGR HOSER PARLE DE L'IMPORTANCE DE LA CONFESSION INDIVIDUELLE (05/04/17)
    Voici un petit extrait de l'homélie de Mgr Hoser (l'Envoyé Spécial du Pape à Medjugorje) du 1er avril 2017, à Medjugorje :
    Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux ici. Le sacrement de pardon et de miséricorde. C’est un sacrement de la résurrection. Je remercie tous les prêtres qui viennent confesser ici, comme aujourd’hui, une cinquantaine de prêtres au service du peuple. J’ai travaillé plusieurs années dans des pays occidentaux, en Belgique, en France, et je vous dis que la confession a disparu, que la confession individuelle n’existe plus, sauf quelques unités. Et alors, le monde se dessèche, les cœurs humains se ferment, le mal augmente, les conflits se multiplient. Et donc, soyons les apôtres de la bonne nouvelle de la conversion et de la paix dans le monde.
        
    Medjugorje
    LE PERE SLAVKO BARBARIC NOUS PARLE DE LA CONFESSION (03/11/16)
    Voici un extrait d'une rencontre avec le Père Slavko Barbaric qui a eu lieu le 30 décembre 1985, à Medjugorje (source : la Newsletter de June Klins du mois de novembre 2016 / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Vous savez que Notre Dame nous a demandé d'aller nous confesser régulièrement.
    Une personne m'a demandé de dire quelques mots sur la manière de se confesser. Quand ils se confessent, beaucoup de gens disent : "Je n'ai pas volé, je n'ai blessé personne, j'ai prié un peu, je suis allé à la Messe, je suis un chrétien. Tout est en ordre".
    Ce n'est pas bien de voler, ce n'est pas bien de blesser les autres, c'est exact. Et si nous l'avons fait, nous devons le confesser.
    Mais c'est là le niveau zéro de la vie chrétienne. Nous ne sommes pas chrétiens pour ne pas voler, ne pas blesser. Nous sommes chrétiens pour faire quelque chose de positif, aimer, apporter la paix.
    Je vais vous donner un exemple : nous n'avons pas de jambes pour ne pas tomber, mais nous avons des jambes pour pouvoir marcher. Bien sûr, nous pouvons tomber, mais nous avons des jambes pour continuer à avancer. De même, nous ne sommes pas chrétiens pour ne pas faire de mal aux autres, mais pour agir de manière positive, aimer, apporter la paix.
    C'est pourquoi ce n'est pas suffisant de dire : "Je n'ai pas volé, je n'ai pas juré". Nous devons nous interroger sur nos actions positives et nous demander si nous avons fait ce que nous étions censés faire; si nous avons, concrètement, aimé les autres, si nous avons apporté la paix, le réconfort, si nous avons partagé avec les autres.
    Je vous dirais que si vous commencez à avoir une vie spirituelle plus profonde, vous ressentirez même les plus petites choses qui doivent être confessées. Je ne suis pas en train de dire que vous devez venir plein de scrupules. Non, pas du tout. Mais lorsque quelqu'un a une vie spirituelle plus profonde, il comprend mieux, il ressent mieux les injustices, il voit mieux toutes ces occasions où nous aurions pu faire le bien. Donc, confessez toujours ce que vous sentez qui n'était pas bien, mais regardez aussi de manière positive ce que les gens ont pu attendre de vous.
        
    Citation
    LES SAINTS ET LES PECHEURS (21/04/16)
    Voici un très beau dicton cité par le Pape François, récemment : "Il n'y a pas de saint sans passé, et il n'y a pas de pécheur sans avenir".
        

    ARCHIVES >>

       
    Lien :
    La catégorie "Confession"
    >>
         
    Prière :
    Mon Dieu, aide-moi à m'assagir et à laisser ta grâce agir.