• Une rubrique consacrée à l'Esprit Saint...

        

        
    Témoignage
    Le Père Emiliano Tardif parle des charismes (11/09/20)
    Lors d'un grand rassemblement qui a eu lieu à Verdun en 1992, le Père Emiliano Tardif a fait une magnifique conférence sur les charismes.
    Il a dit notamment que l'Esprit Saint donnait des charismes très divers dans l'Eglise (don de guérison, paroles de connaissance, chant en langues...) et que cette diversité faisait un peu penser à un prisme que l'on aurait placé devant une source de lumière : le prisme décompose la lumière en plusieurs faisceaux de couleurs différentes, mais c'est bien la même lumière (c'est-à-dire le même Esprit Saint) qui est présent dans tous les faisceaux (c'est-à-dire dans tous les charismes).
    Il a dit également que le Pape était le seul homme sur la terre à posséder le charisme d'infaillibilité. Et il a ajouté que quand un Pape démissionnait à cause d'une maladie, par exemple, alors il perdait son charisme d'infaillibilité (même en étant toujours vivant). Et c'est alors le nouveau Pape (c'est-à-dire son successeur) qui devient à son tour le seul homme ici-bas à posséder ce charisme.
    Vous pouvez regarder la conférence ici >>
        
    Livre
    Le don d'intelligence (22/08/20)
    Voici un petit extrait du livre de Marie-Dominique Poinsenet : "Les sept voiles de mon bâteau" (aux éditions Desclée de Brouwer) :
    Lorsque Jésus apparaît à ses amis entre sa résurrection et son ascension, ils ne le reconnaissent pas du premier coup. Madeleine croit que c'est le jardinier. Les disciples d'Emmaüs le prennent pour un voyageur étranger. Et les Apôtres son épouvantés, parce qu'ils croient que c'est un fantôme : quelqu'un qui passe à travers les murs !
    Il n'y en a qu'un pour le reconnaître tout de suite : Jean, parce que, justement, il a le cœur pur. Lui, dès qu'il l'aperçoit sur le rivage, le fameux jour de la pêche miraculeuse, il crie : "Mais c'est le Seigneur !"
    C'est que celui qui a le cœur pur, celui qui a le don d'intelligence - car les deux vont ensemble - sait reconnaître Dieu partout, à travers tout, dans les grands événements comme dans les petits. Alors tout devient pour lui infiniment simple. Dieu est là. Pourquoi se troubler ?
        
    Livre
    Aux moments décisifs de son histoire, le Saint Esprit viendra au secours de son Eglise par des voies exceptionnelles (01/10/18)
    Voici un extrait d'un livre du Cardinal Charles Journet intitulé : "L'Eglise du Verbe incarné" (1951). Cet extrait bien connu est souvent publié dans des revues chrétiennes. Beaucoup le considèrent comme prophétique (source : "Il est vivant" de juin 2017) :
    Aux moments décisifs de son histoire, le Saint Esprit viendra au secours de son Eglise par des voies exceptionnelles. Il suscitera en elle des miracles de force, de lumière, de pureté : dans la hiérarchie ou dans le peuple fidèle, des hommes et des femmes se lèveront, ils auront pour annoncer leur message tant de netteté dans la voix, tant de sainteté dans le cœur, que le monde croira réentendre les Apôtres. Ils feront des miracles, discerneront les esprits, ils parleront en langues. Ils seront les vrais prophètes.
    Ils prophétiseront... pour éclairer, à la lumière de la Révélation, le mouvement de leur époque et les besoins de l'humanité.
    En eux, reparaîtront, sous une forme adaptée aux conditions nouvelles de la vie de l'Eglise, les grâces charismatiques qui, au témoignage de l'Ecriture, furent élargies aux premiers chrétiens.
    Ces venues de l'Esprit, ces visites, pourront se borner parfois à des secours miraculeux. Mais le plus souvent, les manifestations charismatiques de l'Esprit Saint ne seront elles-mêmes que le signe extérieur, le contrecoup sensible d'une effusion surnaturelle, incomparablement plus précieuse encore, de grâce et de sainteté.
        
    Témoignage
    Patti Mansfield explique ce qu'est le baptême dans le Saint Esprit (25/08/18)
    Voici un extrait d'un article de Patti Mansfield (l'une des pionnières du Renouveau charismatique aux Etats-Unis). Dans cet article, elle explique ce qu'est le baptême dans le Saint Esprit (source : la revue "Il est vivant" du mois d'avril 2017) :
    Le baptême dans le Saint Esprit est une libération des grâces reçues au baptême et à la confirmation. Un ami prêtre jésuite avait une histoire simple et belle pour l'expliquer. Un jour, il avait à la main un verre de lait et dans l'autre, une bouteille de sirop de chocolat et il a versé le chocolat dans le lait et le chocolat est tombé au fond du verre. Un de ses amis lui a dit alors : "Il faut que tu mélanges !" Il a mis une cuillère dans le verre et s'est mis à la tourner, et soudain le lait est devenu du chocolat! Il était imprégné du goût du chocolat. Si mon ami n'avait pas plongé sa cuillère, cela serait resté un verre de lait, avec du chocolat au fond. Ce prêtre, qui avait été baptisé dans l'Esprit, s'est exclamé : "C'est cela, le baptême dans l'Esprit !"
        

    ARCHIVES >>

        

    Liens :

    Citations sur la Trinité >>

    Apprendre à mieux connaître Jésus >>


  • Des extraits de méditations écrites par Nathalie Nabert (doyen honoraire de la faculté de Lettres de l'Institut Catholique de Paris). Ces méditations sont parues dans le journal "La Croix" pendant le Carême 2009.

        
    7-La Crainte

    "La parole me réveille chaque matin, chaque matin, elle me réveille pour que j'écoute, comme celui qui se laisse instruire" (Is 50,4-5).

    Isaïe si prompt à témoigner de la Parole de Dieu, si expert à dévoiler ce que nos yeux ne voient pas, à faire apercevoir ce que nos oreilles n'entendent pas et comprendre ce que nos sens et notre esprit ignorent, nous a fait don de la crainte de Dieu, entre les piliers de la force et de la connaissance, pour nous faire connaître notre petitesse et la grandeur de Dieu, pour nous inviter à l'humilité du savoir et à la docilité des sources et des racines qui se laissent instruire et courber par la terre maternelle.

    Il nous faut donc moins entendre, dans le don de crainte, le vacillement de nos peurs devant l'inconnaissable mystère de la transcendance, que la respectueuse obéissance des enfants de l'Eternel, si proche et si lointain à la fois, qui les berce la nuit venue et redresse leurs âmes tortueuses, le jour naissant (Lc 3,5).

        
    ARCHIVES >>


  • Si vous voulez lire ce message, qui est très éclairant sur ce qui s'est réellement passé au moment de la Pentecôte, cliquez ici >>


  • Voici un extrait d'une formidable catéchèse de Saint Cyrille de Jérusalem (texte tiré du "Livre des Jours") :
        
    Pour quelle raison le don de l'Esprit est-il appelé une "eau" ? C'est parce que l'eau est à la base de tout; parce que l'eau produit la végétation et la vie; parce que l'eau descend du ciel sous forme de pluie; parce qu'en tombant sous une seule forme, elle opère de façon multiforme. Elle est différente dans le palmier, différente dans la vigne, elle se fait toute à tous. Elle n'a qu'une seule manière d'être, et elle n'est pas différente d'elle-même. La pluie ne se transforme pas quand elle descend ici ou là mais, en s'adaptant à la constitution des êtres qui la reçoivent, elle produit en chacun ce qui lui convient. L'Esprit Saint agit ainsi. Il a beau être un, simple et indivisible, il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté. De même que le bois sec, associé à l'eau, produit des bourgeons, de même l'âme qui vivait dans le péché, mais que la pénitence rend capable de recevoir le Saint Esprit, porte des fruits de justice. Bien que l'Esprit soit simple, c'est lui, sur l'ordre de Dieu et au nom du Christ, qui anime de nombreuses vertus (…). Différent chez les différents homme, il n'est pas différent de lui-même, ainsi qu'il est écrit : Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. 


  • L'Esprit Saint nous est donné de manière particulière au moment de notre Baptême et de notre confirmation. C'est vrai. Toutefois, il faut savoir que le sacrement ne peut pas porter de fruit malgré l'homme. Autrement dit, il faut que l'homme collabore à la grâce reçue. Et pour cela, il faut qu'il prie. Voici un message très éclairant donné par la Vierge de Medjugorje le 3 juillet 1989 au groupe de prière du voyant Ivan :
        
    Chers enfants, votre Mère vous demande ce soir, à vous qui êtes présents, de faire revivre la prière en famille lorsque vous retournerez chez vous. Consacrez du temps à la prière, chers enfants. Moi, en tant que Mère, je voudrais vous dire que la famille doit prier ensemble. Le Saint esprit veut être présent dans les familles. Laissez le Saint Esprit entrer ! Le Saint Esprit vient par la prière ! C'est pourquoi, priez et permettez au Saint Esprit de vous renouveler, de renouveler votre famille d'aujourd'hui. Votre Mère vous aidera".