• Des infos et des anecdotes tirées du livre de Raymond Peyret : "Prends ma vie Seigneur, la longue messe de Marthe Robin" (1985).
        

    glasses    
    Foyers
    Le Père Finet reçoit la paternité des Foyers de Charité (21/11/17)
    Il faut rapporter un fait qui s'est déroulé au soir du 8 septembre (ndlr : de l'année 1936) durant la première retraite.
    L'abbé Finet accompagnait l'abbé Faure qui portait la communion à Marthe à l'occasion de la fête de la Sainte Vierge. Au moment où, selon l'habitude, M. le Curé de Châteauneuf s'apprêtait à entendre la confession de Marthe, elle s'adressa au Père Finet : "Non, pas vous, le Père". Pour la première fois, il s'entendit ainsi appeler par elle, non pas "monsieur l'abbé", mais "Père" ou "mon Père". En ce jour anniversaire de son baptême, il recevait la paternité qu'il partage avec les Pères des Foyers de Charité du monde entier. Puis, "le Père" comme on dira désormais à Châteauneuf-de-Galaure, donna lui-même la communion à Marthe.
        
    Retraite
    La toute première retraite des Foyers de Charité (18/11/17)
    La première retraite des Foyers de Charité, qui a été prêchée par le Père Finet, a commencé le 7 septembre 1936. Une participante témoigne :
    A la fin de la retraite, dans la nuit du samedi au dimanche, toutes les participantes ont été réveillées en sursaut. C'était une succession de bruits différents. Tout d'abord, comme un bruit de vaisselle cassée. La nuit, quand vous êtes dans votre chambre, cela fait une drôle d'impression. Comme la vaisselle était posée sur des tréteaux, qu'il y avait des piles d'assiettes creuses, de verres et de couverts, j'ai tout de suite pensé que les tréteaux avaient cédé... Après, on a entendu un bruit énorme de moteur. Il y a eu deux crises d'hystérie cette nuit-là ! D'autant que, réveillés eux aussi, les grands ducs faisaient du bruit dans le grenier...
        
    Pentecôte
    Une nouvelle Pentecôte d'amour (16/11/17)
    La première rencontre entre Marthe Robin et le Père Finet a eu lieu le 10 février 1936. Elle a duré trois heures (de 14h à 17h). Voici quelques extraits du témoignage du Père Finet :
    Pendant la première heure, elle me parla en termes profondément émouvants de la Sainte Vierge. Moi qui faisait des conférences mariales, j'étais ébloui de sa manière de parler de la Sainte Vierge. Elle l'appelait sa maman chérie ! (...) A quinze heures, changeant de ton, elle se mit à me parler des grands événements qui allaient se dérouler dans le monde, les uns qui seraient très graves, douloureux, et les autres riches de grâces. Et pratiquement dans cette deuxième période, elle m'annonça une nouvelle Pentecôte d'amour, qui serait précédée d'un renouveau dans l'Eglise, l'Eglise, dit-elle, allait se rajeunir par l'apostolat des laïcs. Elle m'a beaucoup parlé de ça. (...)
    Marthe a ajouté : les Foyers de Lumière, de Charité et d'Amour, auront un rayonnement dans le monde entier. Ils seront une réponse du Cœur de Jésus au monde après la défaite matérielle des peuples et de leurs erreurs sataniques. Elle m'a dit que parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait le communisme, le laïcisme et la franc-maçonnerie. Elle m'a parlé de ces trois choses-là notamment. Elle m'a dit ça en 1936. Mais elle m'a dit que ce serait après une intervention de la Sainte Vierge.
        
    Foyers
    L'origine des Foyers de Charité (15/11/17)
    Il (ndlr : il s'agit ici de l'Abbé Faure) savait qu'en 1933 (l'année de la célébration du 19e centenaire de l'Institution de l'Eucharistie et de la mort de Jésus sur la croix) Marthe eut une révélation. Jésus lui avait dit en substance qu'il voulait, ici-même à Châteauneuf, un Foyer de Lumière, de Charité et d'Amour, une "oasis vivifiante" où il opèrera des prodiges, où sa très sainte Mère accomplira des merveilles. Jésus avait ajouté qu'il faudra construire ce Foyer "malgré les difficultés de l'heure" et qu'un jour s'ouvriront des Foyers de ce genre "jusqu'aux points les plus reculés de la terre".
        
    Enfance
    Un petit enfant de six mois peut comprendre l'importance de la prière (14/11/17)
    Marthe se mit alors à raconter l'histoire d'un enfant de six mois avec qui les parents avaient l'habitude de faire la prière tous les soirs. Un soir donc, la mère coucha l'enfant sans réciter la prière parce que le père devait rentrer tard. L'enfant ne voulu pas dormir tant que le père n'a pas été là ! "Si on ne me l'avait raconté, je ne l'aurais pas cru, mais vraiment les petits comprennent l'importance de la prière; il faut beaucoup prier avec eux, leur apprendre à prier !"
        
    Œuvres
    La sainteté et les œuvres (13/11/17)
    Marthe aimait dire : "Attention aux départs ! Il y a d'abord la sainteté, l’œuvre vient après..."
    Sans le prévoir, elle condensait en une formule lapidaire sa propre expérience. Car l’œuvre d'une vie ne s'improvise pas et celle de Marthe a été préparée par des années de prière, de renoncement et de souffrances. Marthe s'est abandonnée à Dieu : ce n'est plus elle qui tient le gouvernail de sa vie; c'est Lui. Il va donc pouvoir agir par elle. A sa manière à Lui...
        
    Vierge Marie
    L'histoire de la bougie allumée pendant un orage (08/11/17)
    Marie avait pour Marthe des attentions incroyables; Gisèle Signé rapporte par exemple un épisode savoureux.
    Marthe lui confia un jour : "Si vous saviez comme j'ai peur, ma petite Gisèle ! Dernièrement, il y a eu un gros orage et j'ai eu très peur".
    En général, poursuit Gisèle Signé, le courant est coupé pendant les orages et Marthe avait très peur de se trouver dans l'obscurité.
    La maman Robin se trouvait dans les champs, et, en voyant l'orage, elle s'est dépêchée de revenir, sachant combien sa petite avait peur. Et quand elle est rentrée dans sa chambre, elle a vu une bougie allumée, à sa grande stupéfaction, sachant qu'il n'y avait personne dans la maison et que personne n'était venu.
    Elle fait la remarque à Marthe : "Qui donc a allumé cette bougie ?"
    Et Marthe de répondre : "Mais, ma petite maman, tu sais bien que ma maman chérie du ciel ne me laisse jamais !"
        
    Eucharistie
    Marthe et la communion eucharistique (06/11/17)
    Les nombreux prêtres qui ont eu la joie, au cours de leur vie, de porter l'Eucharistie à Marthe, ont souvent observé que l'hostie entrait en elle comme happée, sans aucune déglutition. Mais le plus étonnant n'est pas que Dieu puisse faire cette entorse aux lois de la nature, mais plutôt la manière dont Marthe se préparait à la communion, puis entrait en extase. Pour elle, "une communion sans préparation et sans action de grâces est de bien peu d'utilité pour l'âme".
        
    Passion
    Marthe reçoit les stigmates (05/11/17)
    Voici un épisode qui s'est passé fin septembre 1930 :
    Des traits de feu partent du cœur de Jésus. Il étend Marthe en croix; elle sent la croix dans son dos, elle éprouve une brûlure intense.
    Puis elle offre ses pieds. Un dard a encore jailli du côté de Jésus et frappe en même temps les deux pieds de Marthe.
    Un troisième dard, sans se diviser, frappe Marthe sur le côté gauche, provoquant une blessure de dix centimètres de longueur. Des pieds, des mains et du côté, le sang s'est mis à couler.
    En même temps, Jésus appliqua, sur la tête de Marthe, la couronne d'épines. Marthe sentait la couronne d'épines même contre le globe de ses yeux, a-t-elle dit au Père Finet, et à ce moment-là, le sang coulait de toute la tête. "Je succombais sous ce fardeau. Les épines brûlaient ma tête de la même douleur que mon cœur, mes mains et mes pieds... Peu à peu, je fus ramenée et dans la journée je pus parler. C'est ma maman la première qui vit que le sang avait coulé".
    A partir de ce moment-là, à peu près toutes les nuits, Marthe s'est mise à verser des larmes de sang.
        
    Satan
    Satan et l'entrée de Marthe Robin dans le tiers-ordre franciscain (04/11/17)
    Le Père capucin (ndlr : il s'agit ici du Père Marie-Bernard) a demandé également à Marthe d'entrer dans le tiers-ordre de saint François. Ce qu'elle fit le 2 novembre 1928, date attestée par Jeanne Bonneton (...).
    L'influence bénéfique qu'a exercée le Père Marie-Bernard a été évidente. Tant et si bien que Marthe disait beaucoup de bien de lui. Elle conseilla à Gisèle Signé d'aller le voir à Lyon : "Dites-lui tout ce que vous avez sur le cœur, il vous comprendra. Allez-y !" Et faisant allusion à ses lectures nouvelles et à sa place de tertiaire dans l'Eglise, Marthe ajoutait : "Vous voyez, Gisèle, j'ai une autre orientation de vie !"
    Disons tout de suite, témoignages à l'appui, que le démon n'appréciait guère cette nouvelle orientation. Il en fut même si exécré que la nuit qui suivit l'entrée dans le tiers-ordre de saint François, c'est-à-dire entre le 2 et le 3 novembre 1928, il s'est passé quelque chose que certains considéreront digne d'être rangé dans les fables du Moyen-Age.
    Pourtant, il faut le rapporter aussi : Mme Robin qui couchait dans un lit, juste à côté du divan de sa fille, l'affirme : "Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais elle a poussé un cri épouvantable !" Un rêve ? Mais Marthe ne dort plus... Alors ? "Le diable, nous a précisé Jeanne Bonneton qui à ce moment-là se préparait à rentrer chez les Clarisses, lui a donné un coup de poing et lui a cassé deux dents". La même anecdote a été racontée par l'abbé Perrier.
        
    Divan
    Le divan de Marthe (01/11/17)
    Le 25 mars 1928, Marthe est paralysée des jambes. Désormais, elle ne se lèvera plus. Elle est alitée pour la vie. Elle repose dans la chambre attenant à la cuisine, et qui donne sur la cour. Une pièce très pauvre : le sol n'est-il pas en terre battue ?
    Ce n'est que vers 1940-1942 qu'un plancher a été posé. Pendant ce temps d'aménagement, Marthe a été placée à la cuisine sous l'escalier qui monte au premier, cachée aux regards et surtout à la lumière par un rideau.
    Comme Marthe commence à se recroqueviller et que sa position couchée est inconfortable, elle imagine un divan sur mesure. Et elle écrit à sa cousine le 2 juillet 1928 : Je voudrais que l'on mette les dossiers de 45 à 50 cm de haut à cause de mes reines malades; largeur 90, ou 80 si l'on ne peut faire 90, mais pas moins large, surtout à cause de mes jambes repliées. Il me faut cela. Je veux également que l'on m'y mette quatre roulettes.
        
    Sainte Thérèse
    Les visites de sainte Thérèse de Lisieux (28/10/17)
    Marthe a vécu des moments imprévus; elle affirme en effet que sainte Thérèse de Lisieux en personne vint la visiter et la réconforter à trois reprises. Pour lui dire quoi? On ne connaît pas le détail de ces apparitions. On sait seulement qu'après celles-ci Marthe dit à sa famille : "Je crois que je ne vais pas mourir". Elle semble avoir reçu l'assurance qu'elle ira mieux et qu'elle devra prolonger dans le monde entier la mission de la carmélite de Lisieux. Le ciel est donc fermé pour l'instant à Marthe.
    En contant plus tard cette anecdote au Père Finet, elle dira en riant : "Oh ! La coquine ! Elle m'a tout laissé après !"
        
    Humour
    L'histoire de la queue de lapin (24/10/17)
    Si on essaye de cerner la personnalité de Marthe aux alentours de ses dix ans, on se rend compte qu'elle n'apparaît pas spécialement comme "une petite sainte", elle est comme un enfant, et comme tous les enfants : rieuse, sensible; elle sait taper du pied quand elle n'est pas contente ! Espiègle aussi... Un jour, à la foire de Châteauneuf, ne s'est-elle pas amusée à pendre une queue de lapin dans le dos d'un monsieur ?
        
    Vierge Marie
    L'histoire de la petite robe (23/10/17)
    Marguerite Lautru (une amie de Marthe Robin) donne ce témoignage :
        
    Nous nous entretenions de broderies. J'admirais les ouvrages qu'elle avait faits. Ils étaient si parfaitement exécutés qu'un jour je lui demandais de me broder une petite robe pour une de mes petites cousines.
        
    J'ai fait le dessin et elle me l'a remise un jour, la broderie étant terminée. J'ai achevé de la monter, mais je n'ai jamais vu Marthe ni broder, ni coudre.
    En l'offrant à ma cousine, je lui dis : "Ne détruisez jamais cette robe !" Ma cousine l'a gardée pendant des années dans une armoire...
        
    Bien des années après, peut-être dix, peut-être quinze, je ne sais plus, au cours d'une visite à Marthe, elle me dit: "Comment va votre petite cousine pour laquelle j'avais brodé une petite robe ?"... Cette question m'ayant intriguée, je vis ma cousine très rapidement après cet entretien; elle avait conservé précieusement la petite robe et me l'a rendue; elle s'était rappelée la recommandation.
        
    Peu après, je vais voir Marthe et je lui dis : "J'ai la petite robe que vous aviez brodée pour ma cousine".
    Je ne sais plus ce qu'elle m'a répondu.
    J'ai continué en lui disant : "Mais je ne vous ai jamais vu la broder !" Alors elle m'a répondu : "Mais ce n'est pas moi qui l'ai brodée !"
        
    Enhardie par mon pressentiment, je poursuis : "Mais qui l'a brodée ?" Et là très simplement, mais très nettement, elle me dit : "C'est la Sainte Vierge !" tout comme s'il s'agissait d'une chose banale... J'étais très émue.
        
    Cette petite robe, par son application, a obtenu beaucoup de guérisons...


  • A Medjugorje, il peut arriver que certains messages de la Vierge apportent un éclairage particulier sur l'Evangile (même si c'est assez rare). Voici quelques exemples...
        
    glasses

    A-L'Annonciation
    1-Priez avec une piété humble, dans l'obéissance et la confiance totale envers le Père Céleste. Faites confiance comme j'ai fait confiance lorsqu'il m'a été dit que j'apporterais la Bénédiction de la Promesse. Que de vos cœurs et par vos lèvres arrive toujours un "Que ta volonté soit faite !" (le 02/03/14).
    2-Mon Fils a toujours été dans le Père. En naissant dans le monde, il a apporté le divin et de moi il a reçu l’humain. Avec lui, la Parole est venue parmi nous. Avec lui est venue la lumière du monde qui pénètre dans les cœurs, les éclaire, les remplit d'amour et de consolation (le 02/03/16).
     
        
    B-Marie
    1-Je suis la Mère sortie du peuple, je ne peux rien sans l’aide de Dieu. Moi aussi je dois prier comme vous (le 29/08/82).
    2-Je suis une mère qui vous comprend. J'ai vécu votre vie, j’ai éprouvé vos souffrances et vos joies (le 02/11/14).
    3-Seule l'humilité peut vous guérir. Mes enfants, j'ai toujours vécu humblement, avec courage et dans l'espérance. Je savais, j'avais compris que Dieu est en nous et nous en Dieu. Je vous demande la même chose (le 02/07/14).
    4-Mon Fils a dit que j'étais la Mère du monde entier (le 02/10/14).
    5-Comme j'ai porté Jésus en mon sein, de même vous aussi, chers enfants, je veux vous porter vers la sainteté (le 25/03/90).

    6-
    Lorsque je vivais votre vie sur la terre, j’avais la connaissance de la vérité, et simplement à travers cela, un petit morceau de Ciel sur la terre (le 02/01/15).
    7-
    Il vous est demandé d’aimer et de donner, comme je l’ai fait moi aussi (le 02/01/15).
    8-
    Je vous regarde, je vous souris et je vous aime comme seule une mère peut le faire. Par le Saint Esprit qui vient à travers ma pureté, je vois vos cœurs et je les offre à mon Fils (le 02/02/15).
    9-Je connais vos douleurs et vos souffrances parce que je les ai vécues. Je ris avec vous dans vos joies et je pleure avec vous dans vos peines. Je ne vous abandonnerai jamais (le 02/05/15).
    10-Je vous connais, je connais vos douleurs et vos afflictions, car j’ai moi aussi souffert en silence. Ma foi m’a donné l’amour et l’espérance (le 02/02/16).
    11-Mes enfants, dans votre vie terrestre, inspirez-vous de mon exemple. Ma vie a été douleur, silence, une foi sans mesure et une confiance envers le Père Céleste (le 02/09/16).
    12-L'Esprit Saint, par le Père Céleste, a fait de moi la mère, la mère de Jésus, et par ce fait même, votre mère (le 02/10/16).
    13-Mes enfants, j'étais le calice de l'Homme-Dieu; j'étais l'instrument de Dieu. C'est pourquoi je vous appelle, mes apôtres, à être les calices du véritable et pur amour de mon Fils (le 02/11/16).
            
    C-La naissance de Jésus
    1-
    Que ce Noël soit différent de tous les autres Noëls ! Qu'il soit joyeux, chers enfants ! Souvenez-vous bien, chers enfants, de notre joie dans l'étable quand mon Fils a vu le jour. Que votre famille aussi soit dans la joie, comme tous ceux qui étaient présents dans la crèche (le 14/12/92).
    2-
    Je souhaite que vous soyez une fleur, qui fleurit à Noël pour Jésus; une fleur qui n'arrête pas de fleurir, quand le moment de Noël est passé. Je souhaite que vos cœurs soient comme les bergers devant Jésus (le 21/12/84).
    3-Je vous appelle en cette période à prier, particulièrement pour vivre la joie de la rencontre avec Jésus qui naît. Je souhaite, chers enfants, que vous viviez ces jours comme moi-même je les ai vécus. Je veux vous guider dans la vie. Je veux vous montrer la joie à laquelle je vous appelle tous (11/12/86).
    4-Je désire que le cœur de chacun de vous devienne la petite étable de Bethléem où le Sauveur du monde est né (le 25/12/14).   
        
    D-Jésus et Marie

    1-Je sais qu'il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas, comme moi je ne comprenais pas non plus tout ce que mon Fils m'expliquait lorsqu'il grandissait auprès de moi. Mais je croyais en lui et je le suivais. Je vous demande aussi de me croire et de me suivre (le 02/08/14). 
    2-Mes enfants, j’ai toujours prié pour l’Eglise de mon Fils, et j’attends donc de vous la même chose (le 02/01/15).
    3-N'ayez pas peur, ne perdez pas espoir, car mon Fils écoute sa Mère. Depuis qu'il est né, il aime, et je désire que tous mes enfants connaissent cet amour (le 02/03/15).
    4-Mon Fils, lorsqu'Il était petit, m'a souvent dit que beaucoup m'aimeront et m'appelleront “mère“. Oui, ici parmi vous, je ressens l'amour. Merci !
    (le 02/08/16)
    5-Mes enfants, n'essayez pas de tout comprendre tout de suite, car moi non plus je n'ai pas tout compris; mais j'aimais et je croyais dans les paroles divines que mon Fils prononçait. Lui qui était la première Lumière et le commencement de la Rédemption (le 02/10/16).
    6-Lorsqu'il était encore enfant, mon Fils me disait que tous les hommes étaient ses frères. C'est pourquoi retenez, apôtres de mon amour, que toutes les personnes que vous rencontrez sont votre famille, des frères par mon Fils (le 02/10/17).
        
    E-La personne de Jésus
    1-Je sais que vous pensez à moi avec amour et espérance et je ressens moi aussi de l'amour pour vous tous, comme mon très cher Fils en ressent également; Lui qui, dans son amour miséricordieux, m'envoie vers vous toujours à nouveau. Lui qui a été homme, qui a été et qui est Dieu, un et trine, et qui a souffert pour vous sa Passion dans son corps et dans son âme. Lui qui s'est fait Pain pour nourrir vos âmes et ainsi les sauver (le 02/07/17)
    2-En tant que Mère, je désire que vous appreniez à connaître mon Fils le mieux possible, il est Dieu né de Dieu. Je désire que vous connaissiez la grandeur de son amour qui vous est si nécessaire (...). N'oubliez jamais que mon Fils, un et trine, vous aime (le 02/11/17)
        

    F-Jésus et son action
    1-Il avait un grand désir de Dieu et du salut des âmes (en réponse à la question d'un prêtre : "Comment Jésus a-t-il pu prier toutes les nuits ? Avec quelle méthode ?") (le 19/04/84).
    2-Purifiez-vous et acceptez la douceur et l'humilité. Mon Fils pouvait vaincre par la force, mais il choisit la douceur, l'humilité et l'amour (le 02/07/07).
    3-Je vous prie à nouveau de prier pour vos bergers, afin qu'ils regardent toujours vers mon Fils qui était le premier Berger du monde et dont la famille était le monde entier (le 02/12/14).
        
    G-La tentation au désert
    1-Chers enfants, en ces jours Satan veut empêcher mes plans. Priez pour que son plan ne se réalise pas. Je prierai Jésus mon Fils, pour qu'il vous donne la grâce de percevoir dans les tentations de Satan la victoire de Jésus (12/07/84).
        
    H-La Transfiguration
    1-Vous êtes sur un Thabor. Vous recevez bénédiction, force et amour. Portez-les dans vos familles et dans vos maisons. A chacun de vous, j'accorde une bénédiction particulière. Continuez dans la joie, la prière et la réconciliation (le 24/06/86).
        
    I-L'Eucharistie
    1-N'oubliez pas que, dans l'Eucharistie qui est le cœur de la foi, mon Fils est toujours avec vous. Il vient à vous et rompt le pain avec vous car, mes enfants, c'est pour vous qu'Il est mort et ressuscité, et qu'il vient à nouveau. Ces paroles vous sont connues car elles sont vérité et la vérité ne change pas. Mais beaucoup de mes enfants l'ont oubliée (le 02/05/16).
        
    J-La Passion
    1-Mes anges, je vous envoie mon Fils, Jésus, qui a été torturé pour sa foi. Pourtant il a tout supporté. Vous aussi mes anges vous supporterez tout (le 27/07/81).

    2-N'ayez pas peur ! C'est mon Fils. Voyez comme il a été martyrisé ! Malgré tout il était dans la joie et il a tout supporté avec patience (novembre 1981).
    3-Vous savez, chers enfants, que lorsque mon Fils mourrait j'étais seule avec Lui avec quelques autres femmes (le 13/04/90).  
    4-Vous devriez être pleins de joie. Aujourd'hui (ndlr : Vendredi Saint), Jésus est mort pour votre salut. Il est descendu aux enfers et a ouvert les portes du Paradis. Dans vos cœurs, que règne la joie ! (le 20/04/84).
    5-Je désire vous rappeler les Paroles de mon Fils. Il a prononcé des paroles de salut pour le monde entier, des paroles d'amour pour tous; amour qu'il a prouvé par son sacrifice (le 02/03/16).

        
    K-L'Assomption
    1-Je suis la Mère de Dieu et la Reine de la Paix. Je suis montée au Ciel avant ma mort (le 12/10/81).
    2-Je vous le répète : la Résurrection de mon Fils et mon Assomption au Ciel sont pour vous espérance et amour (le 02/02/16).
        
    L-L'Eglise
    1-
    Mes enfants, l’Eglise a été persécutée et trahie dès ses débuts, mais elle a grandi de jour en jour. Elle est indestructible car mon Fils lui a donné un cœur : L’Eucharistie. La lumière de Sa résurrection a brillé et brillera sur elle. C’est pourquoi, n’ayez pas peur ! (le 02/12/15).
    2-L'Eglise progresse et grandit grâce à ceux qui écoutent les paroles de mon Fils, grâce à ceux qui aiment, grâce à ceux qui souffrent et endurent en silence dans l'espérance de la rédemption définitive (le 02/01/16).
    3-A travers le Saint Esprit, mon Fils est toujours avec vous. Son Eglise naît en chaque cœur qui le connait (le 02/02/16).
    4-Priez pour votre Église, aimez-la et faites des actes d'amour. Même si elle est trahie et blessée, elle est là, car elle provient du Père Céleste (le 02/06/16).


  • Voici des messages peu ou pas connus que la Vierge Marie a donnés à Medjugorje.
        
    wink2     
    Pays
    UN MESSAGE POUR L'ESPAGNE (21/10/17)
    Message reçu par Marija le 19 octobre 2017 (message posté sur le site de Caritas).
    Le jeudi 19 octobre 2017, beaucoup d'Espagnols ont assisté à l'apparition quotidienne de Marija, à Medjugorje. Pendant l'apparition, Marija a parlé à la Vierge de la situation très tendue en Espagne. La voyante a dit notamment à Marie : "Ne nous abandonne pas". La Sainte Vierge a alors répondu :
    N'oubliez pas que je suis votre Mère et que je vous aime.
        
    Vocations
    LES VOCATIONS DANS LES COMMUNAUTES RELIGIEUSES (12/05/17)
    Message non-daté cité par sœur Emmanuel dans sa lettre mensuelle du 12 mai 2017 :
    Toutes les communautés qui prieront ensemble chaque jour le Rosaire complet (les 3 parties) pour les intentions de mon Cœur Immaculé, je m'occuperai moi-même d'elles et je choisirai leurs vocations.
        
    Enfants
    L'IMPORTANCE D'AVOIR DES ENFANTS (16/04/17)
    Message non-daté (cité par sœur Emmanuel dans le bulletin de liaison des Enfants de Medjugorje n°30, en octobre 1995) :
    Mirjana cite un message de la Sainte Vierge concernant les couples qui ont peur d'avoir des enfants. Après avoir donné ce message, Mirjana a dit : "Elle (la Sainte Vierge) sait pourquoi elle dit cela, et moi aussi je le sais mais je ne peux en dire plus".
    Plus on aura d'enfants, mieux ce sera. On devrait plutôt avoir peur de ne pas avoir d'enfants !
        
    Groupes
    LES GROUPES DE PRIERE (21/08/16)
    Message non-daté (cité par sœur Emmanuel dans le bulletin de liaison des Enfants de Medjugorje n°70, en été 2004) :
    Chers enfants, le but du groupe de prière, ce n'est pas la prière, c'est l'amour !
        
    Pays
    LE LIBAN (17/06/16)
    Message reçu par Marija le 11 mars 2012 (la voyante Marija participait alors à une grande rencontre, au Liban, et elle a dit que parmi toutes les rencontres auxquelles elle avait participé, celle-là avait été la plus proche de l'esprit de Medjugorje. Plus de 50 000 personnes étaient présentes) :  
    N'oubliez pas que je suis votre mère et que je vous aime.
        
    Révélations privées
    LES ECRITS DE MARIA VALTORTA (13/06/16)
    En 1982, à la demande du frère Franjo, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a posé à la Sainte Vierge une question concernant les écrits de la célèbre mystique italienne Maria Valtorta ("L'Evangile tel qu'il m'a été révélé").
    Vous pouvez les lire.
        
    Apparitions
    LES APPARITIONS DE LA VIERGE MARIE (02/06/16)
    Message non-daté reçu par Marija dans les années 80 (cité par sœur Emmanuel dans le bulletin de liaison des Enfants de Medjugorje n°84, au printemps 2008) :
    Dans les années 80, les sœurs du Saint Sacrement de Monza (en Italie) ont demandé à Marija de pouvoir se rendre dans le sanctuaire de la Reine de la Paix (bien qu'elles étaient cloîtrées). La Vierge a répondu ceci :

    L'extraordinaire distrait, l'ordinaire édifie.
    Une semaine plus tard, le voyant Jakov se trouvait à Monza et une amie des sœurs s'est arrangée pour qu'il se rende au monastère. Il a reçu son apparition dans leur chapelle. Conclusion : avec Dieu, plus on renonce, plus on reçoit !
        
    Prière
    L'IMPORTANCE DE L'ACTION DE GRÂCE (14/03/16)
    Propos non datés de Vicka (rapportés par sœur Emmanuel) :
    De toutes nos prières, a-t-elle dit (ndlr: la Sainte Vierge), les remerciements arrivent les premiers au Ciel.
        
    Consécration
    L'IMPORTANCE DE LA CONSECRATION AU CŒUR IMMACULE DE MARIE (24/02/16)
    Message reçu par Ivan le 17 juin 2002 (et transmis par le Président de la Sicile qui était présent à l'apparition ce jour-là) :
    A chaque fois que vous vous consacrez à mon Cœur Immaculé, vous me consolez.
        
    Prière
    UNE CHOSE FONDAMENTALE DANS LA PRIERE (23/02/16)
    Message non-daté (cité par Cyrille Auboyneau dans le livre : "Paroles du Ciel") :
    Une chose fondamentale dans la prière est d'avoir un grand désir de Dieu et un grand désir de sauver les âmes.
        
    Sacrifices
    MONTER LE KRIZEVAC PIEDS NUS
    Message non-daté (cité par Draga Vidovic dans la Newsletter du site "Spirit of Medjugorje", de June Klins, du mois de février 2016) :
    Après une apparition, la Vierge a invité les membres d'un groupe de prière à monter sur le Krizevac pieds nus. Comme on était en plein mois de décembre et qu'il faisait froid, la Vierge les a rassurés en disant :
    Chers enfants, n'ayez pas peur ! Aucun d'entre vous ne va tomber malade; c'est pourquoi je vous demande de faire ce sacrifice, afin qu'un plan particulier de Dieu pour le salut du monde puisse se réaliser.
        
    Mort
    LA VIERGE PARLE DE LA MORT
    Message non-daté (cité par sœur Emmanuel dans sa lettre mensuelle du 10 novembre 2015) :
    Non, chers enfants, vous ne savez pas célébrer la mort de vos proches de façon juste ! Vous devriez célébrer la mort de vos proches avec joie, la même joie que vous avez pour la naissance d'un enfant.
        
    Œuvres
    LA VIERGE PARLE DU "CHÂTEAU" DE PATRICK ET NANCY LATTA
    Message non-daté reçu par Marija après que cette dernière ait consacré le "château" de Patrick et Nancy Latta à la Vierge et à son Fils pendant une apparition (cité par June Klins en juin 2012). Voir aussi ici >>
    Je suis heureuse que vous m'ayez consacré ce lieu. Je bénirai et protègerai ceux qui viennent ici.
        

    Eglise
    LA VIERGE PARLE DE L'EGLISE
    Message reçu par Vicka en août 2013 au cours du premier pèlerinage Maranatha en Israël :
    Priez pour la guérison du cœur de l'Eglise.
        
    Pèlerins
    LA VIERGE PARLE DES PELERINS
    Message non-daté (cité par sœur Emmanuel dans sa lettre mensuelle du 15 mai 2014) :
    Satan veut rendre les pèlerins distraits.
        
    Pèlerins
    LA VIERGE DIT AUX VOYANTS COMMENT ILS DOIVENT SE COMPORTER AVEC LES PELERINS
    Message non-daté (cité sur le site des éditions Sakramento) :
    Quand vous êtes avec les pèlerins essayez d’être comme quand je suis avec vous. Ne vous fatiguez pas. Ne décevez personne.
        
    Amour
    LA VIERGE PARLE DE L'AMOUR
    Locution reçue par Jelena le 22 novembre 1984 (citée dans "L'Echo de Medjugorje" de juillet-août 2003) :
    Avez-vous jamais, dans votre vie, dérobé quelque chose ? Peut-être cela vous est-il arrivé ? Votre conscience a été tourmentée, pourtant vous avez multiplié vos justifications et vous avez dit : "Non. Je ne veux pas le reconnaître !"
    Combien vos péchés brûlent en vous ! Quelle ardeur ont vos péchés !
    Quand un homme tue un autre homme, il brûle dans ce péché, pourtant il ne veut pas s'humilier.
    Je brûle ainsi dans l'amour, je brûle entièrement dans l'amour. Mais personne ne le veut, personne, personne. Je brûle tout entière dans cet amour mais personne ne le veut.
    Cela me brûle parce que personne ne le veut, je souffre parce que même pas vous ne le voulez.
    Mon ardeur ne finira pas tant que vous ne vous convertirez pas. Je brûlerai tant que vous ne comprendrez pas que je suis votre Mère. Je suis la Mère et je le serai. Je vous montrerai vraiment que je le suis.
         
    Amour
    LA VIERGE PARLE DE L'AMOUR DU PROCHAIN
    Locution non-datée reçue par Jelena (citée dans "L'Echo de Medjugorje" de mars-avril 2003) :
    Chers enfants, devenez "un" avec mon Fils et Il réalisera chacun de vos désirs. Non seulement parce que Jésus donne, mais vous serez amenés, vous, à pouvoir mieux comprendre. Plus l'homme s'ouvre, plus il est en mesure d'accueillir. C'est pourquoi, en priant, demandez que vous soit illuminée la route pour comprendre la volonté de Dieu. Priez pour la paix, pour l'amour dans vos coeurs. Que tout homme vous soit cher; faites tout pour Jésus et par amour pour Lui, parce qu'Il a voulu mourir pour chacun de vous. Qu'il en soit ainsi pour vous : ne ménagez pas votre vie, dépensez-la pour les autres. Ne soyez pas égoïstes et ne retenez pas pour vous les grâces, mais priez afin que Dieu vous donne le juste moyen par lequel aider les hommes. Votre tâche principale est de guider à leur place les brebis égarées, de les ramener à la bergerie. Donc, priez pour que Dieu vous éclaire le chemin.


  • Une rubrique entièrement consacrée aux paroles et aux prophéties concernant la France (les auteurs cités ont tous été reconnus par l'Eglise).
        
    glasses    
    Pellevoisin
    LA VIERGE DE PELLEVOISIN PARLE DES FRANCAIS (09/10/17)
    Les apparitions de Pellevoisin (qui ont eu lieu en France en 1876) n'ont pas encore été officiellement reconnues par l'Eglise. Toutefois, le 4 avril 1900, le Pape Léon XIII a signé un décret reconnaissant le scapulaire du Sacré-Coeur de Pellevoisin. Voici donc ce qu'a dit la Sainte Vierge, au sujet des Français, le 9 septembre 1876 :
    Ils veulent tout savoir avant d'apprendre et comprendre tout avant de savoir.
        
    Itapiranga
    IL EST L'HEURE DE REVENIR A DIEU AVEC UN CŒUR REPENTI (21/11/16)
    Les apparitions d'Itapiranga (au Brésil) ont été reconnues le 31 mai 2009 (jour de la Pentecôte) par l'évêque du lieu, Monseigneur Carillo Gritti. Voici un message donné par la Sainte Vierge (rapporté en 2013) :
    France, France, reviens vers Dieu. Il t’appelle. France, tu es aimée de Dieu. Aime le Seigneur et sois-Lui fidèle. France, Je t’ai tant donné, Je t’ai accordé tant de grâces. Ne pèche plus ! Reviens, reviens ! Dieu t’accorde encore un temps pour ta conversion. Il est l’heure de revenir à Dieu avec un cœur repenti et mon Fils te pardonnera.
        
    Marcel Van
    IL SUFFIRAIT D'UN SEUL FRANCAIS QUI AIME JESUS POUR QU'IL AIT DE NOUVEAU PITIE DE LA FRANCE (30/01/16)
    Suite à une question sur la France, Frère Eugène a répondu ceci à Marcel Van : "
    La France est actuellement très corrompue; tout le pays est communiste. On a tué des prêtres et on persécute la religion plus qu'en Russie". Troublé, Marcel Van a interrogé Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus (qui lui parlait par le biais de locutions intérieures) et cette dernière lui a répondu (source : le site Praedicatho, du Père Walter Covens) :
    Reste tranquille, petit frère; même si les paroles du frère Eugène étaient dix fois vraies, tu ne dois pas te troubler. Même si toute la France était réellement telle qu'il le dit, il suffirait qu'on y trouve un seul Français qui aime Jésus, pour qu'il ait de nouveau pitié de la France.

        
    Marcel Van
    LA VIERGE MARIE A LA NOSTALGIE DE LA FRANCE (08/01/15)
    Le vénérable Marcel Van a écrit ces mots dans une lettre adressée au Père Léon Laplante (son Provincial) le 22 juillet 1947 (source : "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel) :
    J'ai reçu le 17 juillet votre lettre accompagnée d'une image de ma Mère Marie. Ce cadeau, vous me l'avez apporté de France; il m'a fait bien plaisir de voir que vous avez pensé à votre petit enfant. Je vous en remercie de tout cœur (...).
    Cependant, mon Père, il me semble que Marie a la nostalgie de la France; elle ne me regarde pas du tout. Les mains jointes et la tête un peu inclinée, elle porte son regard au loin. C'est probablement parce qu'elle a la nostalgie de la France qu'elle porte son regard dans cette direction, sans me regarder, comme je le désirerais. Mais peu importe; mon regard se porte dans la même direction que le sien, je suis sûr de voir plus tard comme elle ce qui se passe en France, puisque j'aurai regardé suivant son regard rempli de tendresse...
    Ah ! Mon cher Père, vous voyez que je parle sans suite; mais veuillez me comprendre quand même. Vous dites que c'est de votre propre main que vous avez fait toucher cette image-souvenir au lieu des apparitions, et ce lieu je sais qu'il se trouve en France; donc, en voyant que Marie ne me regarde pas, je lui dis avec joie : "Ô Mère, tu as la nostalgie de la France, ton Royaume, et c'est bien pour cela que ton regard y est resté fixé. Je te comprends très bien, ô Mère, et je ne m'en attriste pas..."
        
    Marcel Van
    LA FRANCE EST LE POINT DE DEPART DE L'EXPANSION DU REGNE DE L'AMOUR DE JESUS (03/09/15)
    Le vénérable Marcel Van a reçu ces paroles de Jésus. La date exacte n'est pas précisée (source : "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel) :
    VAN : Mais, Jésus, est-ce que l'expansion du Règne de l'Amour a déjà commencé dans le monde ?
    JESUS : Oui, déjà. Et le point de départ de cette expansion est en France même. Et c'est ta sœur Thérèse (ndlr : sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus) en personne qui est l'apôtre universel des autres apôtres de mon Amour. Oui, c'est de là qu'est partie l'expansion du Règne de mon Amour qui se prolonge actuellement. Et toi, Van, en écrivant mes paroles, tu travailles aussi à cette œuvre, comme je te l'ai dit auparavant.
    Il y a encore beaucoup d'autres apôtres que tu ne connais pas. Eux aussi travaillent dans un grand secret et se succèdent continuellement pour répandre dans le monde le règne de mon Amour.
        
    ARCHIVES >> 
        
    Lien :
    Le temps des secrets >>


  • Pour voir les petits montages que j'ai réalisés, cliquez sur l'image du haut et faites défiler à l'aide des flèches (la flèche de gauche pour voir les montages les plus récents en premier)...